Nos confrères de France Bleu révèlent un premier bilan des radars de franchissement de feu rouge à Paris.
Depuis janvier 2013, les 11 appareils installés sur les trottoirs parisiens ont flashé 79.000 fois !

L’infraction coûte 135 euros, ce qui permet de collecter 10 millions d’euros dans les caisses de l’État. Une cabine flashe en moyenne 60 fois par jour. Le champion des dispositifs est celui du boulevard de la Chapelle, avec une moyenne de 150 photos par jour.

Pour info, voici la localisation des dix autres radars de feu tricolore implantés à Paris :

- 1er arrondissement : rue de Rivoli/boulevard de Sébastopol + rue du Louvre/rue de Rivoli.

- 2e arrondissement : rue du 4-Septembre/rue de Richelieu.

- 10e arrondissement : rue La Fayette/boulevard Magenta.

- 10e/18e arrondissement : boulevard de La Chapelle/rue Philippe-de-Girard.

- 11e arrondissement : boulevard Richard-Lenoir/rue Obrkampf.

- 13e arrondissement : rue de Tolbiac/quai Panhar et Levassor.

- 15e arrondissement : rue de Vaugirard/rue de La Convention.

- 16e arrondissement, dans le Bois de Boulogne (photo) : avenue de Longchamp/porte Dauphine, deux radars de feu rouge, un dans chaque sens.

- 19e arrondissement : boulevard de la Villette.

Publicité
Publicité