En images

visuel visuel visuel
Article

En 15 ans, le scooter Yamaha TMax a déjà été vendu à 233 000 exemplaires en Europe. Il est assez logique que la marque nipponne veille à ce que son vaisseau amiral reste à la pointe de la technologie.

Néanmoins, en présentant au salon moto Eicma de Milan 2016 les trois modèles TMax, TMax SX et TMax DX, elle ne propose pas de réelles nouveautés mais plutôt des évolutions.

Ces trois scooters conservent le moteur twin 530 cm3 à refroidissement liquide et le cadre en aluminium, mais celui-ci est allégé ; des équipements électroniques supplémentaires sont disponibles. Le modèle SX intègrera le système électronique de modes moteur D-mode, de même que le modèle haut de gamme, le DX, qui disposera en plus d’un cruise control.

Face avant modifiée
La dernière édition de ce scooter sportif emblématique dispose d’une face avant plus compacte, avec des lignes anguleuses formant des reliefs, comme des paupières encadrant les feux à diodes. Le constructeur estime proposer ainsi un TMax à l’allure plus sportive.

Nouveau châssis alu
Derrière ce lifting, une augmentation des performances est obtenue par le contrôle électronique de l’accélération avec le Yamaha chip controlled throttle (YCC-T), ainsi qu’un contrôle de traction ; mais aussi par un nouveau châssis alu plus léger de 9 kg, à la géométrie améliorée et prolongé par un bras oscillant en aluminium de 40 mm.
La suspension arrière a été revue, et dotée d’un amortisseur en position horizontale.

Euro 4
Un nouveau silencieux court et compact renforce ce caractère plus agressif du design. La modification de l’emplacement du convertisseur catalytique et une nouvelle boîte à air figurent parmi les éléments qui permettent au TMax 2017 de répondre aux exigences de la norme Euro 4.

Préconnexion airbag
Côté sécurité, les trois versions du TMax 2017 peuvent accueillir le dispositif de veste airbag Dainese D-Air, disponible en option.

Disponibilité : mars 2017
Coloris :
- TMax : Midnight Black
- TMax SX : Matt Silver, Liquid Darkness
- TMax DX : Phantom Blue, Liquid Darkness

Commentaire (0)

Publicité