Visiblement, l’épisode de la chute de Frédéric Mitterrand a agacé notre président... « Un ministre, ça ne se déplace pas en mobylette ! » Cette phrase, relevée par Francesoir.fr, sortie de la bouche de Nicolas Sarkozy au premier Conseil des ministres de la rentrée, s’adressait directement au ministre de la Culture.

En effet, dans la nuit du 3 janvier dernier, Frédéric Mitterrand a fait une chute de scooter sans gravité sur une plaque de verglas. Un petit malheur somme toute banal pour les motards, mais qui avait fait grand bruit dans les médias. Blessé à l’épaule, Mitterrand sortait de l’hôpital Percy de Clamart (92) tout souriant le lendemain.

Une mésaventure qui a semble-t-il agacé le petit Nicolas. Les mobylettes (ou les scooters plutôt) ne sont pas faites pour les ministres. Évidemment monsieur Mitterrand, pourquoi prendre une mob’ quand on a à disposition une voiture avec chauffeur ?

Une petite phrase qui, soit dit en passant, donne un indice sur la considération du Président pour le cas des deux-roues motorisés. Mais ne jugeons pas la pensée d’un homme sur une unique phrase et mettons cela sur le compte de l’énervement.

Nicolas Sarkozy a de quoi s’agacer à la vision des bras cassés qui peuplent son gouvernement. En effet, Laurent Wauquiez, secrétaire d’État à l’Emploi, porte lui aussi une écharpe, pour un accident de ski. Peut-être bientôt une concertation nationale sur les sports d’hiver pour trouver une solution à ce nouveau fléau ?

(Source : francesoir.fr)

Publicité
Publicité