En images

visuel visuel visuel

Au 1er janvier 2017, la norme Euro 4 entrera en vigueur. Elle fixe de nouveaux seuils d’émissions polluantes pour les motos, revus à la baisse par rapport à Euro 3 en vigueur actuellement.

Les constructeurs, prévenus depuis longtemps, n’ont d’autre choix que d’adapter leurs machines à ces exigences ou de renoncer à leur commercialisation sur le territoire de l’Union Européenne.

C’est ce second choix qu’a fait l’Américain Victory, sans doute freiné par les sommes conséquentes à investir en développement pour un marché qui reste anecdotique pour lui : avec 313 motos vendues en France en 2015, la marque se classe en 29e position (source : L’Officiel du Cycle).

Cross… over
Les modèles Victory Cross Country, Cross Country Tour, Vision et Magnum tireront donc leur révérence au cours de l’année 2017, après épuisement des stocks, sur le marché européen tout du moins. Un choix naturel, tant ces grosses routières paraissent taillées pour les longues langues d’asphalte américaines bien plus que pour nos routes à virolos.

Judge… de paix
Les amoureux de la marque se consoleront en portant leur dévolu sur les cruisers qui resteront d’actualité en 2017. Il s’agit des modèles Victory Judge, Gunner et High-Ball, toutes trois motorisées par le V-Twin Freedom de 1731 cm3, et bien sûr de l’Octane de 1179 cm3 à refroidissement liquide. Le constructeur en a profité pour annoncer de nouveaux coloris. La High-Ball se décline désormais en orange et l’Octane se pare d’un blanc mat ou d’un noir brillant.

Dans la Boutique Motomag.com

- Découvrez le recueil d’illustration « Les Américaines » de Philippe Gürel

Publicité

Commentaire (0)

Publicité