En images

Essai Honda 125 MSX : bien suspendu Essai Honda 125 MSX : légèreté et vivacité Essai Honda 125 MSX : mécanique éprouvée Essai Honda 125 MSX : ultra compact

Faisant penser à un jouet, ce Honda MSX partage au moins deux caractéristiques avec ses ancêtres Monkey et Dax : une bouille qui déclenche les sourires et un gabarit des plus contenus. Mais malgré sa petite taille, le MSX avec ses 760 mm de hauteur de selle accueille agréablement un conducteur d’1,80 m.

Avec ses roues de 12 pouces et son poids réduit, ce Monkey des temps modernes ne demande que peu d’efforts pour être parqué et sera un partenaire privilégié pour les vacances. Il se montre aussi très à l’aise en ville, grâce notamment à la grande vivacité de son train avant. Gaffe tout de même aux dérobades de ce dernier sur les appuis en virage : les pneus n’offrent qu’un grip moyen.

Côté moteur, on retrouve un monocylindre issu du scooter Innova. Ses 10 ch sont suffisants en ville. Mais on prendra garde à l’état de la chaussée, les roues de 12 pouces n’aiment pas les trous ! Sinon, les suspensions ainsi que le freinage assurent bien leur boulot.

Verdict. Étant donnée sa « philosophie », le Honda 125 MSX est à réserver aux trajets urbains ou aux routes menant à la plage. Son principal défaut tient dans son tarif : 3.000 €…

 Vous retrouverez l’essai complet du Honda 125 MSX dans le Moto Magazine de septembre 2013 (n°300).

Infos en plus
Publicité