C’est promis, cette année sera celle de la revanche. Le podium avait échappé de peu à Arnaud Degousée l’an passé, victime d’incidents mécaniques à répétition. Mais jusqu’au bout, il avait entretenu le suspens en restant aux avant-postes de l’Enduropale 2014. Il a finalement fini à la quatrième place au scratch.

Reconnaissance
La performance d’Arnaud en 2014, au guidon de sa Yamaha 450 YZ-F, sans l’aide d’un team ni d’un constructeur, n’est pas passée inaperçue. Pour la nouvelle saison du Championnat de France des Sables (CFS), Honda a décidé de miser sur lui. C’est donc au guidon d’une CRF 450 qu’il abordera l’Enduropale 2015.

Arnaud fêtera son 22e anniversaire le 3 février. Remporter l’épreuve mythique au Touquet serait assurément son plus beau cadeau.

Interview d’un jeune pilote talentueux et prometteur.

« On va tout donner pour être sur le podium »

Quand as-tu commencé à faire de la moto ?
Mon papa pratiquait l’enduro avec des amis. À mes 6 ans, j’ai reçu du père Noël un PW 80. J’ai commencé à rouler un petit peu pour m’amuser. À partir des années 2000, je suis passé par les classes Minivert, puis Cadet. J’étais parmi les meilleurs de ma génération. Malheureusement, pour diverses raisons, j’ai dû arrêter la moto pendant deux ans.

À quel moment, commences-tu véritablement dans les courses de sable ?
En 2009, sur une moto TM. Je suis resté deux ans dans cette équipe avant de passer sur une Yamaha 450, en tant que privé puis pilote support. Fin 2014, je suis arrivé dans le team officiel Honda. J’ai donc commencé la saison 2014-2015 sur une 450 CRF, un vrai bonheur. C’est une moto qui a une maniabilité exceptionnelle.

Mais tu as sauté une étape… C’est en 2011 que tu arrives véritablement à percer dans ce genre d’épreuve ?
Oui, c’est à ce moment que j’arrive à avoir de bons résultats au niveau européen. C’est aussi cette année-là que j’arrive à terminer 5e de l’Enduropale, catégorie Juniors, tout en ayant cassé.

Tu as été 4 fois champion d’Angleterre de courses de sable. C’est le même genre d’épreuve qu’un Enduropale ?
Non, ce n’est pas exactement pareil, cela ressemble plus à un beach-cross. Ce sont des manches courtes, de quinze minutes. Il y a trois manches par jour sur un week-end. Le niveau est moins élevé qu’en France, mais de grands pilotes, classés dans le top 10, y sont venus sans pour cela faire de résultats.

Comment se prépare-t-on physiquement pour une épreuve comme l’Enduropale ?
Vélo, course à pied, natation, avec en plus du renforcement musculaire… Cette épreuve n’est pas facile. Ce n’est pas une balade de santé, cela se déroule dans des conditions intenses, avec pas mal d’heures sur la moto.

Quelle particularité doit avoir la moto ?
Déjà, le bras oscillant est rallongé. Il faut un réservoir de grande capacité. Ensuite, il faut un moteur très puissant, et surtout très fiable. Les motos doivent être conçues comme des tanks, pour parer aux petits accrochages. On doit pouvoir taper des mecs sans pour cela casser un carter. Après, il y a d’autres spécificités plus secrètes…

Ce week-end, les conditions risquent d’être difficiles, notamment avec de la neige. Tu restes confiant ?
Cela ne me fait ni chaud ni froid. L’année dernière, nous avions eu du vent avec l’eau qui ruisselait sur nos tee-shirts. Cela fait partie du jeu, on se prépare pour cela toute l’année, dans des conditions extrêmes. Ce sera un Enruropale dur, mon troisième sur 450. Même si l’on manque un peu d’expérience sur cette machine pour viser la victoire, on va tout donner être sur le podium.

Le palmarès d’Arnaud Degousée

2014
- 4e de l’Enduropale
- Vice Champion de France Sable
- Champion d’Angleterre Sable

2013
- Champion d’Angleterre Sable
- 7e au Championnat de France
- 8e de l’Enduropale sur Yamaha 450
- 3e du Championnat de France National MX1

2012
- Champion de France E3 Sable
- Champion d’Angleterre Sable
- 4e du Championnat de France National MX1

2011
Champion d’Angleterre Sable
5e de l’Enduropale Jeunes

Enduropale : 40 ans au grain de sable près (+vidéo)

Voir la présentation de l’Enduropale 2015 en cliquant par ici

« Le département 62 soigne son image avec l’Enduropale »

Lire l’interview du député du Pas-de-Calais Michel Lefait en cliquant par ici

Relais motards Calmos FFMC

Comme chaque année, les antennes FFMC du nord de la France organisent des Relais Motards Calmos, à destination du public de l’Enduropale. Pour connaître leur emplacement, cliquez ici

Publicité

Commentaire (0)

Publicité