Essai

Sur le sec, cartographie placée en mode « Race », cette 899 confirme qu’elle a été conçue pour la chasse au chrono ! Son moteur est explosif entre 6.000 et 11.000 tours, régimes que l’on maintient grâce au « shifter » ultrarapide et aux rapports de boîte rapprochés. Et son châssis, agile et ultra-précis, rappelle que « trajecter » est un exercice jouissif.

Seuls revers : la courte machine « balaye » de l’arrière sur les gros freinages et cherche à cabrer (l’antipatinage veille) en mettant gaz.

Verdict. Grâce à son homogénéité, cette « petite » Panigale s’avère un choix plus réfléchi que la 1199, plus exigeante en pilotage extrême. De plus, ses 15.790 € la placent mieux qu’une Kawasaki ZX-10R, une Yamaha R1 ou une Aprilia RSV4 APRC Factory ABS. Rare : une Ducati au rapport prix/prestations imbattable !

PS : Retrouvez l’essai complet de cette moto dans le magazine de novembre 2013

Au guidon de la Ducati 899 Panigale : un tour de piste sur le circuit d’Imola (Italie)

Chassis et technique de la Panigale

Infos en plus
Publicité