En images

CCM 604 RS : sur la route CCM 604 RS : à l’arrêt CCM 604 RS : moteur mono

Cette moto très originale semble issue du croisement d’une Bimota pour le soin apporté à sa construction, la qualité des composants principaux, le prix (dont celui des options) et l’efficacité routière sans concessions, et d’une MuZ pour certains détails périphériques comme le tableau de bord de mobylette et les décors autocollants.

- Sur route ou circuit, cela ne ressemble à rien de connu.
- La position proche de celle d’un roadster est idéale de polyvalence et incite à l’attaque.
- Le cocktail du châssis ultra précis, des suspensions bien accordées et du poids mini (certaines 125 sont plus lourdes ! ) fait de la RS un régal que ce soit sur piste, départementale bosselée ou nationale à grandes courbes.
- La traversée d’un village nez en l’air au ralenti se fait apprécier bien mieux que sur une hypersport à bracelets et fesses en l’air.
- L’autonomie offerte par les vingt litres du réservoir est un atout sur route, mais le bruit d’admission assourdissant peut faire écourter l’étape...

Le moteur toujours fort de ses 53 ch donne des sensations, bien que la démultiplication plus longue accentue ici son manque de couple.
- Il faut atteindre les moyens régimes pour que cela commence à tracter vraiment.
- L’étagement de boîte plus typé trail que sport incite aussi à pousser chaque rapport pour rester dans la plage de puissance, d’ailleurs le Rotax ne se fait pas prier pour prendre des tours.
- Une moto exclusive, mais unique en son genre.

Publicité

Commentaire (0)

La rédaction vous conseille

Infos en plus