Le tribunal de Clermont-Ferrand a prononcé, ce matin, la liquidation judiciaire de Voxan. La firme auvergnate, placée en redressement depuis le 2 septembre 2009, attendait un avis du tribunal. Cette décision fait l’effet d’un coup de massue dans la mesure où deux repreneurs s’étaient avancés au début du mois de décembre : la Sodemo et la FIL.

Le dernier repreneur en lice était la Fortune Immobilière du Luxembourg (FIL). Elle proposait d’avancer 10 millions d’euros pour le rachat de Voxan, suivi de 8 millions d’euros par an pendant 3 ans. Cela comprenait le maintien de l’activité des 12 salariés de l’entreprise, et la création d’une dizaine d’emplois supplémentaires.

La FIL n’a finalement pas versé les 2 millions d’euros de fonds de garantie attendus, le tribunal a donc prononcé la liquidation judiciaire.
Sauf rebondissement de dernière minute (papa Noël existes-tu vraiment ?), cela signifierait donc la fin du constructeur auvergnat.

Source : leprogres.fr

Publicité
Publicité