Par communiqué de presse, le Voxan Club de France tient également à rassurer en rappelant que « Voxan a déjà vécu cette situation et Mr Didier Cazeaux avait, en son temps, pu reprendre la société dans des conditions similaires ».

On croise les doigts et on attend la suite...

Source : leprogres.fr

 - 
Publicité
Publicité