Des deux frères, c’est finalement l’aîné qui a été le plus fort. Cette édition 2011 du championnat de monde Supermotard a vu un duel fraternel au sommet. Avant la dernière épreuve, Thomas et Adrien Chareyre luttent pour le titre à 10 points d’écart seulement. Dans la ville de Cahors, dans le Lot, c’est finalement l’aîné, Adrien, qui remporte le titre de champion du monde. Pour la 4e fois.

Pourtant, le début de saison n’a pas été facile pour Adrien Chareyre : un premier GP poussif en Italie, avec une manche blanche sur les trois. Mais il a réussi à se ressaisir avec trois victoires en Andorre, trois deuxièmes places en Bulgarie et une victoire en Sicile.

La dernière épreuve, en France, s’annonçait donc difficile. Les deux frères au sommet jouaient gros. Adrien remporte les deux premières manches. Mais Thomas, le cadet, se blesse en s’accrochant avec son frère dans la deuxième manche. Il ne pourra pas jouer la troisième et laisse filer le titre.

La couronne mondiale de Supermoto reste donc en France cette année. Un grand bravo à Adrien.

Publicité

Commentaire (1)

Publicité