Essai

En vidéo

Depuis sa première apparition en 125 cm3 et 250 cm3 courant 2007, Piaggio aura tenté de nombreuses variantes de cylindrées pour convertir les usagers de scooter 125 au trois roues conductible sans permis A. Lourd, avec son imposant système de double parallélogramme à l’avant, le MP3 est passé par la case 300, 400, 125 hybride, 300 hybride puis finalement 500 depuis 2011. En 2014, le modèle recevait une nouvelle plastique, un ABS ainsi qu’un contrôle de traction baptisé ASR, mais il conservait son bruyant moteur 500 et son anémique moteur 300 cm3.

3 roues, 2 motorisations

En 2018, c’est principalement sur la motorisation que les ingénieurs italiens se sont penchés. Sur le 500 désormais dénommé « HPE », le monocylindre 4 soupapes est toujours équipé de deux courbes d’injection sélectionnables au guidon et voit sa distribution modifiée, sa boite à air élargie et son pot d’échappement affiné. De quoi gagner 14 % de puissance pour un total de 44,2 ch. A l’usage, difficile cependant de ressentir une réelle différence avec le précédent modèle.

S’il est légèrement moins bruyant, le gros mono vibre toujours autant et se montre assez sec à la remise des gaz. Un moteur d’utilitaire, puissant et capable de vous propulser à plus de 160 km/h compteur, mais sans aucune forme d’élégance mécanique ou de fluidité dans son fonctionnement.

Un 350 qui détonne !

A l’inverse, le nouveau bloc 350 étonne et ravit, même ! Emprunté au récent scooter à grandes roues Beverly, cet autre mono-cylindre de 30,6 ch s’avère cette fois bien plus doux, mais aussi plus élastique que le 500. Plus compact et léger, mais aussi plus silencieux, ce moteur de nouvelle génération a la particularité d’utiliser un embrayage automatique en bain d’huile, traditionnellement utilisé sur les motos. Un véritable plus qui ajoute de la douceur à son fonctionnement, notamment en ville où les moteurs chauffent et perdent en confort d’usage. Sur les grands axes, il se montre aussi fort capable et emmène les 256 kilos de métal et de plastique bien au-delà des vitesses autorisées.

Partie cycle : du lourd avec le 500

Avec 275 kg en ordre de marche, le MP3 500 « HPE » tient quand à lui plus de la Goldwing que de la Vespa. Une fois le gabarit en tête, la troisième roues aidant à stabiliser l’ensemble, on parvient néanmoins à s’intégrer dans le flot de voitures avec précision. Seul grief : sa garde au sol limitée par la largeur de son impressionnant carter de transmission. Là encore, le modèle 350 plus compact corrige ce défaut et autorise des changements d’angle avec bien plus d’aisance.

Safety first ?

Côté sécurité justement chaque modèle est équipé de l’ABS, du freinage couplé à l’avant et à l’arrière ainsi que du contrôle de traction à la roue arrière (ASR) avec deux roues et deux disques imposants, le MP3 est bon freineur, même si le dosage au levier ou à la pédale reste peu précis.

Retouches pratiques

Au chapitre des aspects pratiques, le MP3 en offrait déjà beaucoup : boîte à gants bien placée à l’avant, (avec port USB, mais ne fermant pas à clé), coffre de grande taille logeant facilement deux casques intégraux... et même un ingénieux système « Roll Lock », permettant de verrouiller le train avant à basse vitesse pour éviter de retenir le poids de l’engin avec les pieds.

Parmi les évolutions communes, on notera cependant la nouvelle selle plus accessible et plus confortable pour le conducteur comme le passager ainsi que la protection accrue par la nouvelle bulle formée après un passage en soufflerie.

Sur le modèle 500 HPE « SPORT » on profitera désormais d’amortisseurs à gaz réglables en précharge qui améliorent légèrement l’un des points faible de ce mastodonte : l’encaissement des cahots sur les avenues mal entretenues de la capitale.

Sur le modèle « Business » on trouvera un système de navigation de marque « TomTom » (modèle Vio) qui, une fois relié à votre smartphone, indique la direction à suivre. Pour profiter de ces solutions sur le 350, il faudra cette fois passer par le catalogue des options.

Verdict

Sans réelle concurrence sur le marché (malgré les efforts de Peugeot avec le Metropolis et de Quadro avec le 3) les MP3 ne sont toujours pas donnés : le 500 business est vendu 10290 euros, quand le modèle sport et ses amortisseurs spécifique s’échange contre 10599 euros. Soit le prix d’un T max 530 ou d’un Yamaha X-Max 400 plus le prix (et le temps de passage) d’un permis A. Un tarif calculé, pour les urbains les plus pressés... La version 350 se montre quant à elle plus raisonnable : 8549 euros. A l’issue de cet essai, elle se révèle aussi être mieux adaptée à l’exercice du Commuting. Un choix de raison, donc, même si le sentiment de sécurité apporté par une troisième roue ne remplacera jamais une formation sérieuse au guidon d’un deux-roues.

Fiche technique

Piaggio MP3 350 (données constructeur)
Moteur
- Monocylindre refroidi par eau 4T, 1 ACT, 4 soupapes
- Cylindrée (al. x cse) : 330 cm3 (78 x 69 mm)
- Puissance maxi : 30,6 ch à 8 500 tr/min
- Couple maxi : 3 m.kg à 6250 tr/min
- Alim./dépollution : injection/Euro 4
- Boîte de vitesses : Variateur
- Transmission finale : par courroie
- Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 258 mm (2 opp.)
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 240 mm (1)
- Pneus Av-Ar : 110/70-13 - 140/70-14
- Réservoir (réserve) : 12 litres (1,8)
- Poids en ordre de marche : 256 kg
- Hauteur de selle : 790 mm
Pratique
- Coloris : noir, vert mat, gris mat blanc, gris claire
- Garantie  : 2 ans pièces et M.O., assistance
- Prix : 8549 €

Piaggio MP3 500 (données constructeur)
Moteur
- Monocylindre refroidi par eau 4T, 1 ACT, 4 soupapes
- Cylindrée (al. x cse) : 493 cm3 (94 x 71 mm)
- Puissance maxi : 44,2 ch à 7750 tr/min
- Couple maxi : 4,8 m.kg à 5500 tr/min
- Alim./dépollution : injection/Euro 4
- Boîte de vitesses : Variateur
- Transmission finale : par courroie
- Partie-cycle
- Frein Av (étrier à x pist.) : 2 disques Ø 258 mm (2 opp.)
- Frein Ar (étrier à x pist.) : 1 disque Ø 240 mm (1)
- Pneus Av-Ar : 110/70-13 - 140/70-14
- Réservoir (réserve) : 12 litres (1,8)
- Poids en ordre de marche : 275 kg
- Hauteur de selle : 790 mm
Pratique
- Coloris : blanc, noir, vert, gris mat, gris (Sport), bleu (business)
- Garantie  : 2 ans pièces et M.O., assistance
- Prix : Business 10290 € Sport : 10599 €

Commentaire (0)

Publicité