Article

Triumph remet sa jolie Scrambler 900 dans l’air du temps à l’occasion du salon EICMA de Milan, ce début novembre 2016. Elle s’appelle Street Scrambler. Une nouveauté disponible en 2017 qui reprend les atouts de sa cousine, la Street Twin présentée au salon milanais de l’année dernière et essayée par nos soins dès janvier.

Moteur coupleux
Cette Triumph Scrambler reçoit donc le nouveau moteur Bonneville de 900 cm3. Un bicylindre capable de développer 55 ch à 5 900 tr/min, et qui est surtout agréable par son couple de 8,2 m.kg à 3 230 tr/min. Il est doté d’un accélérateur électronique, et d’un embrayage assisté.

Côté châssis, les évolutions se portent sur une position de conduite surélevée, des amortisseurs arrière plus longs, une roue de 19 pouces à l’avant et un guidon plus large pour une position plus neutre que sur la Street Twin.

Indémodable
Pour le look, on reste dans l’indémodable avec une selle plate, des soufflets sur la fourche, un double sortie d’échappement en position haute, une plaque numérotée ou encore des repose-pieds spécifiques.

Sous ses airs rétro, elle n’en reste pas moins néo. Triumph n’a pas oublié d’ajouter l’ABS et un antipatinage, tous les deux déconnectables, un port USB et un éclairage arrière à diodes électroluminescentes. Enfin le compteur intègre un menu numérique avec toutes les informations indispensables et même plus !

Avec cette nouvelle configuration, la Triumph Scrambler 900 a encore quelques belles années devant elle. Ne reste plus qu’à attendre un prochain essai de Moto Magazine pour connaître ses aptitudes routières. Soyez au rendez-vous !

Commentaire (0)

Publicité