Autorisée ou prohibée selon les États

En parallèle, le US Department of Transportation’s Fatality Analysis Reporting System (Département d’analyses des accidents mortels de la circulation) compare, État par État, les causes des accidents de deux-roues. Il indique que les accidents qui sont dû à un choc à l’arrière d’un moto sont inférieurs de 30 % en Californie, où la circulation inter-file est légale, par rapport à la Floride ou au Texas qui, eux, ne l’autorisent pas.

Pourtant, la chambre des représentants d’Arizona a décidé d’autoriser la circulation inter-file pour une période d’essai d’un an, mais seulement dans le comté de Maricopa. Si l’expérience est concluante, cette pratique sera autorisée dans cet État du sud-ouest du pays.

Faudra-t-il attendre que ce genre de drame arrive en France pour que les autorités se posent la question ? Prenons notre mal en patience et prions pour ne pas accumuler trop de PV à la volée, comme c’est aujourd’hui le cas dans certains coins de l’Hexagone. Répression ne semble pas rimer pas avec réflexion sur nos terres.

(Source : jalopnik.com)

Publicité
Publicité