Le ministre de l’Écologie, Philippe Martin, a annoncé, lundi 17 mars à 16h, que la circulation alternée en Ile-de-France ne serait pas maintenue mardi 18 mars.

Le dispositif, qui concernait Paris et trois département de sa petite couronne, prendra fin lundi à minuit. Les transports en commun, qui étaient gratuits depuis vendredi, seront à nouveau payants.

La décision a été prise par le ministère, « au vu des résultats » lundi. « Une nette tendance à l’amélioration » de la pollution de l’air aux particules a été constatée, a expliqué le ministre.

Sur le front de la verbalisation, le bilan de la préfecture de police de Paris faisait état, à midi le 18 mars, du constat suivant :

  • 3.859 procès-verbaux dressés pour non-respect de la circulation alternée (à 22 €).
  • 1.884 autres infractions (dont le non-respect de la réglementation par les poids lourds en transit).
  • 27 immobilisations administratives de véhicules.

Selon la préfecture, les ralentissements aux portes de la capitale étaient en baisse de 60 %.

Publicité
Publicité