Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1936/1936
1785/1936
1435/1936
1343/1936
1242/1936
753/1936
707/1936
678/1936
573/1936
567/1936
555/1936
546/1936
497/1936
464/1936
356/1936
339/1936
318/1936
313/1936
305/1936
302/1936
277/1936
274/1936
233/1936
213/1936
motomag.com
Conso

Casque moto modulable : premier essai du Shoei Neotec

Moto Magazine a testé en avant-première le nouveau modulable de Shoei, le Neotec. Cette prise de contact a été l’occasion de vérifier les progrès notables réalisés face au Multitec, son prédécesseur, et son potentiel à s’ériger en concurrent direct d’un certain Schuberth C3. Détails.

 
 

1er essai Shoei Neotec : la vidéo !

Présenté lors de l’Eicma de Milan puis lors du Salon de Paris, le Neotec affiche un CV apte à séduire les amateurs de modulables haut de gamme : qualité de fabrication irréprochable, insonorisation étudiée en soufflerie, accessoirisation enfin conforme aux attentes du grand public (pare-soleil rétractable, jugulaire à crémaillère, intérieur entièrement démontable). Des arguments de poids à opposer à la référence en la matière, le Schuberth C3. Bref, il nous tardait d’essayer cette merveille annoncée.

Paris 9 h. Le mercure affiche 5° et le ciel est nuageux. Direction la côte normande pour une évaluation grandeur nature. Première étape la mise en place. L’enfilage du Neotec s’effectue sans souci, même avec des lunettes. Le nouveau tissu est plus confortable que l’ancien, les mousses plus fermes, surtout après avoir verrouillé, d’une main, la mentonnière. Les maxillaires sont un peu comprimés, mais rien de dramatique, surtout avec un casque neuf. La jugulaire à crémaillère se verrouille aisément et inspire confiance.

Suite de l'article >>>

EN IMAGES

Commentez l'article (28 commentaires)

Pour moi qui termine actuellement un BM EVO5 (le plus lourd de tous je crois) je dois avoir le cou particulièrement musclé car le poids ne m’est jamais apparu comme un problème majeur ; y aurait-il confusion pour certains entre poids et trainée au vent relatif ? en tout cas, confort, silence et (...)

consultez aussi :

conseils pratiques :

Shoei Neotec : de bonnes joues

JPEG
Lors de notre prise de contact, nous avons noté que les mâchoires étaient légèrement comprimées. Rien d’étonnant à la vue de cet intérieur déshabillé. Trois généreuses couches de calotin protecteur (en blanc) et de mousses de confort de différentes densités (en noir et gris) se superposent pour une protection et un maintien optimaux.

Tags

Conso - Casque - Conso
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer

Le champ de vision élargi, conséquence du dessin modifié de la coque, fait merveille dans le trafic dense du périphérique de ce début de matinée. De même, le Pinlock également agrandi n’entrave plus le regard et compense parfaitement la ventilation basse qui peine un peu à chasser la buée à basse vitesse.

Quelques kilomètres d’autoroute permettent de s’échapper rapidement de la capitale. La bonne nouvelle est que le Neotec n’impose pas de recourir systématiquement aux bouchons d’oreille. Les sifflements et turbulences du Multitec sont absente sur le dernier né de la firme japonaise. Les sons de l’environnement routiers sont bien filtrés sans être assourdis.

Place aux départementales de la haute Normandie. La pluie commence à tomber, le bitume mêlé de la terre apportée par les roues des tracteurs occasionne quelques glissades. Même si le profil du casque le permet, ce n’est pas le moment de rouler avec la mentonnière relevée. Shoei n’a pas homologué son modulable pour cet usage. Quoi qu’il en soit, la manipulation est d’ailleurs très simple, y compris avec des gants d’hiver.

Vite ! Un maigre rayon de soleil invite à abaisser le pare-soleil. D’un geste naturel de la main gauche et le haut du visage est recouvert d’un écran solaire moyennement teinté (équivalent classe 2). Dans le prolongement, un essai de la ventilation haute amène vite à refermer la trappe pour éviter les engelures au cuir chevelu.

Après dégustation d’un plat de Saint-Jacques à Dieppe, retour sur Paris. Les 1670 g de la coque (taille L), toujours en fibres, ne pèsent toujours pas sur les cervicales, preuve d’un bon équilibre général. Le Neotec sera disponible en trois tailles de coque (XS/M, L, XL/XXL) pour accorder au mieux volume de casque avec la tête de l’utilisateur.

Au terme de 600 km d’essai, le bilan est donc très positif. Le Neotec est assurément bien né et les défauts sont loin de sauter aux yeux. Le tarif annoncé est légèrement supérieur à celui du Schuberth C3 (de 499 à 549 €). Voilà qui promet un match de toute beauté lors de notre prochain comparatif de modulables.

Prix : de 529 à 559 €
Disponibilité : mars

Yannick Leverd - 26/01/2012

Nos derniers articles

Ducati Multistrada D-air : parée pour l’airbag

Ducati ajoute une version à sa gamme Multistrada, la Multistrada 1200 S D-air. Ce modèle, disponible à partir de mai, intègre de série l’électronique nécessaire à l’activation des vêtements airbag Dainese D-air street. Présentation.

Essai : Michelin Pilot Road 4, le pneu 3 en 1

Décliné en trois versions, plus adhérent sur le sec comme sur le mouillé et plus endurant, le Pilot Road 4 —le nouveau pneu sport-touring de Michelin— dispose d’atouts de taille au moment de succéder à son prédécesseur, le best-seller Pilot Road 3. Prise de contact.

Dossier équipement : rouler vintage à moto

Moto Magazine a testé 5 tenues typées vintage pour rouler en accord avec sa moto ancienne ou néorétro. Casques, blousons ou vestes, gants, bottes ou accessoires... Au total plus de 25 produits, dont certains ont traversé les époques, et d’autres qui sont bons pour le musée !

Urinoir féminin : miction (im)possible

Motardes et passagères, fini la quête de petits coins dans la nature, dans le froid, à l’abri des regards… Un fabricant américain a mis au point un système pour permettre aux femmes de faire pipi debout. Nous l’avons testé.

Visite d’usine : la révision des amortisseurs Öhlins

Le reconditionnement d’un amortisseur est une étape inévitable dans la vie d’une moto. Ptiluc, dessinateur et motard, a joué le reporter chez Öhlins France pour tout savoir sur la manière dont sont révisés les amortisseurs aux ressorts jaunes.

Nous suivre sur
le web