Accueil > En attente de décision > Héberger un radar chez soi, c’est possible !

Héberger un radar chez soi, c’est possible !

mardi 26 juin 2007

JPEG - 39.4 ko
Pour le ministère de l’Intérieur, un radar mobile sur un site privé, c’est possible. Des caractéristiques du Mesta 1000 (voir motomag.com 25/06/07) le prédisposent à jouer à cache-cache.

Répondant à la question d’un sénateur, le ministère de l’Intérieur indique que placer un radar automatique mobile sur une propriété privée est possible, tant qu’il y a accord du propriétaire.

Le 25 avril 2007, dans une question écrite au ministère de l’Intérieur, Jean-Marc Pastor, sénateur (PS) du Tarn avait demandé « dans quelle mesure les forces de l’ordre peuvent installer un cinémomètres à l’intérieur d’une propriété privée afin de contrôler la vitesse sur la voie publique ». Il faisait alors référence à certains litiges mettant en cause l’emplacement choisi pour les radars mobiles.

C’est interdit, sauf si c’est autorisé
Du côté de la place Beauvau, on a rappelé que « le relevé d’infraction inopiné par radar laser est autorisé par le code de procédure pénale et doit être effectué sur la voie publique, dans les conditions légales et en dehors de toute propriété privée ».

« Pour autant, dès lors que son propriétaire en a donné l’autorisation, il est possible de se positionner sur un site privé », a ajouté le ministre de l’Intérieur. Ce qui devrait faciliter le relevé d’infractions sans que l’appareil soit visible. En revanche, doutons qu’on puisse demander un pourcentage sur le montant des PV dressés chez soi ! Déjà que certains départements « taxent » l’État pour les radars implantés sur leur territoire*…

G.A.

(source La Dépêche du Midi)

(*) Voir MotoMag.Com du 4/06/07

Voir aussi :

- « 30 millions de PV en 2009, le nouveau plan diabolique de l’État racket », dans le n°239 de Moto Magazine, retrouvez l’article présentant la modernisation du système de contrôle automatisé. En kiosque le jeudi 28 juin 2007 et à commander en ligne.

- Commandez en ligne notre reportage au Salon de la Police : business et répression
- Voir également en ligne une illustration du ras le bol de la repression aveuble : CRS : une nouvelle race de motards en colère......!

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?