Accueil > En attente de décision > Les radars hibou font leur nid à Caen

Les radars hibou font leur nid à Caen

lundi 25 juin 2007

Le radar automatique mobile Mesta 1000 arrive doucement sur le bord des routes françaises. Certains de ces appareils sont déjà en service en Ile-de-France et l’un d’eux a été surpris, jeudi 21 juin 2007, faisant son nid derrière un panneau publicitaire à Caen (14).

JPEG - 42.7 ko
Malgré ses grands yeux, qui lui ont déjà valu le surnom de hibou, vous risquez de ne vous apercevoir de l’avoir croisé qu’une fois le PV, traité de manière automatique, arrivé dans votre boîte à lettres.

Technologie de pointe
Ce radar de nouvelle génération, dernièrement intégré dans l’arsenal de lutte contre les excès de vitesse, est d’une précision diabolique. Juché sur un trépied, il est capable de balayer la largeur totale des voies d’une autoroute et flashe par l’avant et l’arrière. Sa marge d’erreur serait de 7 km/h maximum.

Autre « avantage », il transmet ses informations par Wifi (liaison sans fil), jusqu’à une portée efficace de 10 mètres. Les membres des forces de l’ordre peuvent donc se mettre en planque sans risque d’être repérés.

Pas vu, mais pris
« Cet appareil très performant est parfaitement fiable, mais nous conservons une marge de pondération technique de 6 km/h au-dessus de la limite autorisée pour éviter tout litige. Il s’adapte à la luminosité ambiante sans avoir nécessairement besoin de déclencher le flash. Il donne une image irréprochable », déclarait le commandant Jean-Pierre Mercier, responsable du service d’ordre public et de Sécurité routière au commissariat de Caen, cité par Ouest-France.

Vu la méthode employée, il semble que le but soit de flasher sans que le contrevenant s’en aperçoive. Quoi d’étonnant après l’annonce de la probable suppression des panneaux indiquant les radars fixes (voir motomag.com 23/05/07) ? Le contrôle sanction automatisé devait être « bien compris » des usagers qui « ne doivent pas se sentir piégés » précisait Nicolas Sarkozy, alors encore ministre de l’Intérieur. Contrairement aux 30 millions de PV prévus en 2009 (voir motomag.com 9/05/07), cet objectif-là risque de ne pas être atteint…

G. Acerra

À lire dans Moto Magazine

- « 30 millions de PV en 2009, le nouveau plan diabolique de l’État racket », dans le n°239 de Moto Magazine, retrouvez l’article présentant la modernisation du système de contrôle automatisé. En kiosque le jeudi 28 juin 2007 et prochainement à commander en ligne.

- Commandez en ligne notre reportage au Salon de la Police : business et répression
- Voir également en ligne une illustration du ras le bol de la repression aveuble : CRS : une nouvelle race de motards en colère......!

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?