Un tiers des ralentisseurs installés en France serait non conforme. C’est le constat qu’a fait l’hebdomadaire Auto Plus en enquêtant dans 23 communes, et qu’il livre dans son édition du 7 octobre 2013.

L’auteur de l’enquête a parcouru plusieurs villes, et mesuré environ 300 ralentisseurs avant d’en arriver à cette conclusion : un tiers de ces bosses anti-vitesse sont mal installés, non conformes à la norme ou font preuve d’un défaut de signalisation.

« En fait d’illégalité, il s’agit de municipalités qui ne respectent pas les normes en vigueur », déplore la FFMC dans un communiqué paru ce jour. « Des collectivités locales se permettent de ne pas respecter les règles nationales. Seront-elles réprimées avec autant de rigueur que les usagers de la route ? La FFMC dénonce ces dérives qui contribuent à l’insécurité routière… Ralentisseurs, potelets anti-stationnement, bacs à fleurs en bord de routes : la dangerosité de ces aménagements réalisés au mépris des règles et des usagers vulnérables est trop souvent reléguée au second plan des politiques publiques en termes de sécurité routière, alors que cela constitue un facteur aggravant en cas d’accident. »

L’hebdo automobile publie, dans ce dossier détaillé, la réglementation en vigueur sur les ralentisseurs, ainsi que les recommandations du Certu* en rapport avec l’installation des coussins berlinois.

Les lecteurs de Moto Magazine connaissent ce problème : chaque mois, nous décernons un Casque d’Âne à une commune ou un département français, afin de dénoncer une infrastructure routière dangereuse pour les motards. Très souvent, les lecteurs nous envoient des photos de ralentisseurs.

Auto Plus ne s’y est d’ailleurs pas trompé, qui a contacté la rédaction de Moto Magazine avant de rédiger cette enquête. L’hebdo a ainsi pu décerner le titre de championne de France des ralentisseurs hors normes à Moussy-le-Neuf (77). Moto Magazine avait publié un article sur les aberrations érigées dans cette ville en… décembre 2006 (n°233, photo), relayant un combat de l’antenne de Seine-et-Marne de la FFMC. Sans succès, hélas, puisque près de 7 ans plus tard, les ralentisseurs ont vieilli, mais sont toujours implantés dans cette commune.

Auto Plus a mis en avant une autre antenne FFMC, celle de l’Hérault, qui a obtenu, grâce au soutien de la commission juridique de la Fédération, que la commune de Saint-Drézéry soit condamnée par le tribunal administratif de Montpellier pour installation de ralentisseurs non conformes. Comme quoi, parfois la mobilisation porte ses fruits !

Opération Casque d’Ane
Vous pestez devant une infrastructure dangereuse : transmettez-en nous un cliché ! La rédaction décerne dans chaque numéro de Moto Magazine un Casque d’Âne à l’autorité publique l’ayant installée. Si elle réagit en remplaçant l’infrastructure en question, son effort trouvera aussi écho dans nos pages.

Envoi des clichés
Moto Magazine, opération Casque d’Ane, ngrumel@motomag.com ; indiquez-nous clairement vos coordonnées et la situation précise de l’infrastructure, la commune et le type de voirie (nationale, départementale, communale…).

(*) Certu : Centre d’études sur les réseaux, les transports, l’urbanisme et les constructions publiques

Publicité
Publicité