Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1943/1943
1784/1943
1433/1943
1342/1943
1242/1943
754/1943
707/1943
682/1943
573/1943
569/1943
555/1943
547/1943
498/1943
466/1943
356/1943
342/1943
318/1943
313/1943
306/1943
304/1943
277/1943
274/1943
233/1943
213/1943
motomag.com
Sport

Superbike de Magny Cours : une édition haute en couleurs

Essais privés Mondial superbike > Magny Cours > 8 juin 2005
- La finale du championnat mondial superbike s’annonce déjà haute en couleurs.
- Quelques teams ont profité de la coupure de quatre semaines, entre l’épreuve de Silverstone (29 mai) et de Misano (26 juin) pour effectuer des roulages privés dans la Nièvre.

 
 
Superbike de Magny Cours : une édition haute en couleurs

La finale du Mondial superbike, qui doit se dérouler le 9 octobre à Magny Cours s’annonce haute en couleurs aussi bien pour les spectateurs que pour l’attribution du titre en catégorie superbike ou supersport.
- Ainsi le team Ten Kate a fait rouler l’intégralité de son team, les 8 et 9 juin 2005, avec Chris Vermeulen et Karl Miggeridge en sbk et Sébastien Charpentier et Katsuaki Fujiwara en supersports.
- On a pu également voir le team Yamaha Motor France (YMF) avec Norick Abe et Bernard Cazade, qui remplaçait Sébastien Gimbert toujours blessé. Enfin un autre français était présent en la personne de Stéphane Chambon et de son team : Gil Motosport.
- Christophe Guyot et son équipe étaient également présent, mais ces derniers testaient des pneus pour le Bol d’Or avec David Checa pour les slicks et William Costes pour les pneus pluie.
- Enfin Ben Bostrom, un des rares pilotes Ducati, et 15ème au classement provisoire SBK était aussi présent.

Bilan sportif positif

Le bilan de ces deux journées a été positif pour Sébastien Charpentier. En effet le français a amélioré la pole, des supersports de plus d’une demi-seconde.

Suite de l'article >>>

EN IMAGES

Commentez l'article (1 commentaire)

impec ce site est complet pour la moto moderne (j aimerai avoir le meme pour les anciennes)les infos sont precises continuer comme ca je me regale merci a plus

Consultez aussi :

- Superbike Magny Cours

Stéphane Chambon moral au beau fixe
- Le moral est revenu chez le champion du monde de la catégorie (1999) qui affiche un moral au beau fixe.

« C’est vrai qu’en fin de saison dernière je n’avais plus vraiment envie de remonter sur la Suzuki, je n’avais plus tellement envie de me ronger le cerveau ». Et puis le déclic s’est produit quand un ami « passionné de moto » lui a proposé de monter un team, rien que pour lui.

JPEG - 47.9 ko
Superbike Mondial : sourire de Chambon
Stéphane Chambon a retrouvé le sourire, désormais avec la Honda, version 2005, il est en mesure de jouer aux avants postes en mondial supersports.

Le nom de ce sauveur « Gilautolux » a tout financé de A à Z : l’achat du semi-remorque, la constitution du team et l’achat des motos.

En début de saison, Stéphane Chambon a démarré avec la Honda version 2004 « la machine manquait d’accélération et de couple. Ce qui fait que j’avais du mal à rester au contact avec le groupe de tête ». Les choses ont changé depuis Silverstone, où Stéphane a terminé 4ème et où il a touché la version 2005. « J’ai retrouvé de bonnes sensations, j’ai une bonne moto avec plus de couple moteur, et je me fais plaisir ».

Tags

WSBK 2005
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer

Il a réalisé un temps de 1’43’’2 alors que le meilleur temps de 2004 a été signé par Broc Parkes en 1’43’’825. « Je suis très satisfait de ces deux journées d’essais » explique Ronald Ten Kate, le team manager. « Nous avons testé un nouveau système d’injection et une nouvelle cartographie ».

Même son de cloche chez Chris Vermeulen, qui a égalé le chrono de la superpole de l’an dernier en 1’41’’547. Le travail a porté essentiellement sur la sortie de courbe. Pour ce faire, les pilotes du team ont testé plusieurs types de bras oscillants « pour pouvoir faire passer la puissance au sol » explique le pilote australien. C’est ainsi que « j’ai pu améliorer mes chronos de 6 dixièmes, par rapport à l’an dernier, sur ce même circuit ».

Chez YMF « On est venu faire du roulage pour tester l’injection et amasser des infos » se contente de dire Martial Garcia. Le choix de Bernard Cazade est simple « Sébastien étant blessé, on s’est tourné vers lui » . le gourou des « bleus » se veut rassurant « De toutes façons Sébastien sera de nouveau sur pied pour Misano ».

Quand à Stéphane Chambon, il est venu « améliorer ses suspensions et travailler sur la carburation et les cornets d’admission »

Nouvelle coopération

Ces deux journées ont été l’occasion pour les organisateurs du Mondial superbike en France et Claude Michy, organisateur du GP du Mans d’annoncer une nouvelle coopération entre leurs différentes organisations.

« C’est un gage de réussite et d’accueil du public » a annoncé Gérard Dumas le président du directoire. « Nous allons profiter de l’expérience de Claude Michy, dans ce domaine pour améliorer nos prestations ».

Cette épreuve a désormais trouvé sa place dans le paysage de la compétition en France. La preuve ? Le contrat liant le circuit de Magny Cours et FG sports, organisateur du WSBK, a été signé pour une période de trois ans et renouvelable pour deux ans supplémentaires.

« C’est vrai qu’au départ cela était un vrai pari, qui était risqué. Puisque une tentative avait été faite en 1991 et s’était conclue par un échec commercial » explique Rodolphe Coiscaud en charge de l’épreuve française.

« Désormais on est sur les bons rails, puisque en 2004 on a eu une augmentation de 15% du public par rapport à 2003 » et désormais on va tout faire pour que l’épreuve connaisse le succès qu’elle mérite.

Thierry Leconte - 16/06/2005

Nos derniers articles

Magny-Cours : Vermeulen passe à côté du doublé

Magny-Cours : Vermeulen explose les records

Magny-Cours : Nouveau record pour Kagayama

Finale WSBK de Magny-Cours >1ère session qualificative > 7 octobre 2005
Depuis le circuit grâce à nos envoyés spéciaux.
- Dans la Nièvre, Yukio Kagayama s’est montré le plus rapide lors de la première séance d’essais qualificatifs et a établi un nouveau record. En Supersport, Fabrizio fait parler la poudre.
- Portrait de Cedric Veron, un mécano de chez Alstare Suzuki.

Imola : Corser Champion du Monde 2005 sans rouler !

Mondial Superbike > Imola > 02 octobre 2005
- Dimanche 02 octobre, Vermeulen s’impose en 1ère manche SBK. La seconde est annulée et permet à Corser d’être titré. Victoire de Nannelli en Supersport. Sébastien Charpentier reste chez Honda en 2006 !

Lausitzring : Rien n’est joué pour Corser

Nous suivre sur
le web