Selon l’Agence France Presse (AFP), la mairie de Paris pense à refondre la grille de tarification du stationnement payant sur voirie dès le 1er janvier 2015. Le projet fera l’objet d’un débat au prochain Conseil de Paris, mi-décembre 2014.

Hausse généralisée
Il est prévu de rendre le stationnement automobile payant jusqu’à 20 h au lieu de 19 h actuellement. La ville veut aussi mettre fin à la gratuité partielle du stationnement le samedi et au mois d’août. Les tarifs pourraient être fixés à 4 € l’heure contre 3,60 € dans le centre de la capitale, et à 2,60 € contre 1,60 € dans les autres quartiers de Paris.

Mais pas pour les motos
Dans ce contexte, lié aux besoins de l’équipe municipale qui est en difficulté pour boucler son budget 2015, on est en droit de se demander si le stationnement des motos et scooters en surface pourrait devenir payant.

Bonne nouvelle, l’équipe municipale n’envisage pas cette hypothèse : « Je vous confirme que le stationnement reste gratuit pour les deux-roues motorisés (2RM) », nous a confié un membre de l’administration parisienne. La promesse de campagne électorale faite par Anne Hidalgo à Motomag.com en janvier dernier, devrait donc être tenue.

L’antenne parisienne de la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC-PPC), qui est en relation avec la municipalité, sera vigilante à ce qu’elle le soit.

Écologie et économies
« Le but est de désencombrer l’espace public », explique Christophe Najdovski, adjoint au maire de Paris en charge de la Circulation, pour justifier cette augmentation des tarifs de stationnement automobile.

Pas seulement, rétorque l’association 40 Millions d’Automobilistes : « La mairie de Paris a besoin de trouver de nouveaux financements pour boucler son budget 2015, répond-t-elle. Anne Hidalgo avait évoqué il y a quelques mois son souhait d’augmenter le montant de la redevance de stationnement qui doit entrer en vigueur dès 2016. Pour 40 Millions d’Automobilistes, il s’agit de taxer encore une fois de plus les automobilistes, qui ont déjà du mal à se garer dans la capitale ».

Dans la boutiq’ :
Pour toujours mieux défendre la moto, soutenez la FFMC en portant ses couleurs

Publicité
Publicité