Après quatre ans d’abstinence, Dunlop renoue avec le créneau des pneus hypersport avec les SportSmart TT, des pneus destinés aux motos sportives, roadsters compris, susceptibles d’évoluer tant sur route que sur circuit.

Disponibles entre janvier et mars selon les dimensions, les SportSmart TT s’adressent à des pilotes confirmés recherchant pour le circuit un niveau de performances élevé avec des pneus qui restent utilisables sur route ouverte. Du 50/50 en somme.

Les TT - pour « Track Technology » et non pour « Tourist Trophy » ou « Tout-Terrain » - s’intercalent dans la gamme du manufacturier anglo-japonais entre les Sportsmart 2 Max, conçus pour débuter sur piste, et les GP Racer D212 prévus pour participer à des courses au niveau amateur ou des journées de pilotage intenses.

La piste avant tout
Signe de l’orientation circuit de ces pneus, la fiche technique de Dunlop n’évoque que les caractéristiques destinées à la piste au détriment de celles dédiées à la route.

La gomme dérivée du composé utilisé, entre autres, par le GMT94 en Championnat du monde d’endurance, promet une adhérence équivalente à celle d’un pneu de compétition, une plus grande constance de performances et davantage de polyvalence.

Le profil augmenterait la stabilité et la maniabilité tout en réduisant le redressement de la moto lors d’un freinage en virage.

Un pneu arrière racing
Le pneu arrière, par ailleurs bigomme, est doté d’une carcasse apte à supporter une baisse de pression (procédé NTEC RT) afin d’augmenter significativement la surface de contact au sol (+ 24 %) pour un améliorer motricité et retour d’information (mais jamais l’adhérence !). En revanche, un temps de repos d’environ 2 h entre chaque session doit être observé pour éviter une dégradation prématurée.

Autre point remarquable, les longues rainures sont autant destinées à drainer l’eau en cas de pluie qu’à limiter l’échauffement du pneu lors d’un roulage intense.

Tous ces progrès se traduisent par une longévité annoncée comme deux fois inférieure à celle des SportSmart 2 Max.

Côté tarifs (indicatifs !), il faut compter 290 € pour un train dans les dimensions les plus courantes (120/70/ZR17 et 180/55ZR17), un prix situé logiquement entre les SportSmart 2 Max (260 €) et GP Racer D212 (350 €).

Les dimensions

Les concurrents

Continental Race Attack comp end.
Bridgestone RS10
Metzeler Racetec RR K3
Michelin Power RS
Pirelli Diablo Rosso Corsa

Publicité

Commentaire (0)

Publicité