En images

Le retour d’Horex : le six cylindres en V Le retour d’Horex : premier modèle annoncé Le retour d’Horex : premier essais presse Le retour d’Horex : l’usine du V6
Article

Pour rappel, le VR6 fera appel aux meilleurs sous-traitants européens comme le souhaite le président Clemens Nesse. Ce dernier explique que la fabrication va commencer en douceur par quelques machines par semaine, pour rapidement augmenter au fil des demandes, qui semblent déjà assez nombreuses dans les pays de l’est de l’Europe, Allemagne en tête.
Précisons que Horex travaillera en « flux tendu », chaque machine construite répondant déjà à une commande ferme de la part d’un concessionnaire.

 - 
Publicité
Publicité