En images

Présentée pour la première fois en 1998, la SV 650 n’en finit pas de renaître de ses cendres. Cette machine qui fit les grandes heures de la marque (avec la 600 Bandit) a vu son bicylindre lové dans deux partie-cycles alu différentes avant de prendre l’appellation SVF 650 Gladius en 2009, avec un cadre en treillis acier, et de revenir après deux ans d’absence sous le sigle SV, en 2016, sur cette dernière base.
Cette ultime mouture, suivie du suffixe « X » prend des airs de café-racer avec son capotage de phare, ses demi-guidons bracelets et son échappement ramassé ; mais aussi un garde-boue avant trop court pour protéger des projections.

Technique
Le bicylindre éprouvé et optimisé en terme de consommation avec un double allumage et de refroidissement avec un radiateur conséquent reste sa pièce maîtresse. La fourche se voit dotée ici d’un réglage de précontrainte, comme l’amortisseur arrière.
Un catalogue d’options permet de la personnaliser, où l’on découvre décorations de jantes, pot Yoshimura et protection de réservoir ; mais aussi, curieusement pour ce type d’engin, feux anti-brouillard et top-case… La SV cherche sa voie entre Dr Jekyll et Mister Hyde en quelque sorte.

Fiche technique
bicylindre en V à refroidissement liquide, 645 cm3, 76 ch à 8500 tr/min, 6,5 m.kg à 8100 tr/min, poids annoncé : 198 kg ; hauteur de selle : 790 mm ; coloris : gris/noir

A noter

La rubrique essai de motomag.com / Moto Magazine est actuellement au salon Eicma de Milan pour vous concocter des vidéos sur les nouvelles motos qui y sont présentées. Restez en ligne !

Publicité

Commentaire (0)

Publicité