En images

Livia Lancelot : cross woman de talent Miki Keller, fondatrice des WMA

Cependant, la fatigue des 9 heures de décalage horaire, la chaleur et un accrochage en 2ème manche avec Alex Haupt auront raison de Livia qui ne se placera qu’en 7ème position.
« Ni Alex ni moi n’avons voulu céder la place, on a donc fini toutes les deux à terre lors de la 2ème manche, la prochaine fois je la laisse passer. »

Avec "le Cobra"

JPEG - 64.1 ko
Livia Lancelot : soutenu par Vuillemin
Liva a des atouts qui laissent peu de gens insensibles. Pour preuve David Vuillemin, alias le Cobra, est venu lui tenir compagnie à Glen Helen.

Déçue de cette première course, Livia se rattrape à Hangtown le 22 mai (Sacramento, Californie) en finissant sur la 3ème marche du podium derrière Jessica Patterson et Sarah Withemore, suite à deux sessions très disputées.
« A Légna, j’étais chez moi, c’était par conséquent plus facile, mais à Hangtown j’ai vraiment été impressionnée par le circuit au début car on roulait sur le même que les pilotes pro hommes. Mais à partir du moment où j’ai passé les sauts, j’ai pris confiance et me suis bien amusée. »

Confortée par cette expérience américaine, Livia Lancelot, de retour en France, prépare avec Jordan Curvalle, la course des couples qui se déroulera les 11 et 12 juin prochain à Chablis (Bourgogne).

Pas facile de mener de front la compétition et les études, Livia a ainsi choisi de poursuivre sa Première scientifique par correspondance afin de pouvoir participer à un maximum de compétitions cette année, Glen Helen, Hangtown, le championnat élite junior, la course des couples, le cross country, ...

Cependant, Livia Garde toujours le désir d’aller vaincre les Américaines sur leurs propres terrains ! Si des sponsors sont prêts, Livia l’est aussi !

Marie Bayart

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité