En images

Présentée au salon de Cologne, cette Yamaha YZF-R3 se différencie avant tout de la version 2018 par son esthétique. Son carénage s’inspire des modèles de la série R, forte de 4 cylindrées, et plus particulièrement de la YFZ-M1 d’après le constructeur qui entend capitaliser sur le prestige de sa machine engagée en compétition.

Même moteur, vitesse de pointe plus élevée
Le design de cette 300 cm3 a été entièrement revu, ce qui garantirait un meilleur aérodynamisme. Le carénage avant et la bulle réduiraient la résistance à l’air de 7%, toujours selon la communication de Yamaha, ce qui permettrait à la YZF-R3 de gagner 8 km/h en vitesse maxi. Côté motorisation, tout reste identique à la version 2018 avec le bicylindre en ligne de 321 cm3 développant 42 chevaux. La fourche inversée serait nouvelle ainsi que les tés en aluminium. Le poids reste également inchangé avec un ensemble à 169 kilos tous pleins faits.

Position plus radicale
Avec son guidon rabaissé de 22 mm, la position de conduite serait plus sportive, ce qui devrait logiquement rendre son utilisation plus contraignante en ville que sa devancière. Le look agressif de cette R3, exacerbé par ses nouveaux phares inspirés de la R1, joue plus que jamais la carte de la filiation avec sa grande soeur qui fête ses 20 ans cette année.

Cette sportive séduisante, notamment pour les permis A2, sera disponible dès janvier. Son prix devrait quant à lui être communiqué dans les prochains jours.

Cette 300 cm3 devrait également poursuivre sa carrière sur piste dans le cadre du Challenge YZF-R3, qui permet aux jeunes pilotes (dès 12 ans) de faire leurs armes en compétition.

Publicité

Commentaire (1)

Publicité