En images

Au terme de la manifestation parisienne de la FFMC PPC qui a réuni 3500 motards, le coordinateur Jean-Marc Belotti appelait à rejoindre les rangs de la FBF (Fédération des Bikers de France) qui donnait rendez-vous aux motards franciliens le lendemain même à porte de Bagnolet.

Le droit de rouler, y compris sur une moto modifiée
La FBF qui avait également appelé à rejoindre la manif de la FFMC entendait elle aussi faire savoir son ras-le-bol des mesures qui contraignent de plus en plus la pratique de la moto. Outre les interdictions de circulation consécutives à la création de ZCR, qu’ils contestent de concert avec la FFMC, les Bikers de France revendiquent également le droit de rouler sur une moto modifiée. Ils rappellent au passage que la Kustom Kulture et ses artisans représentent en France 400 000 emplois.

Périphérique, tout le monde descend
A Paris, le cortège, fort de 300 motos, s’est engagé sur le périphérique à porte de Bagnolet pour en sortir porte de Champerret. Les Bikers n’ont pas manqué de marquer un arrêt sur la rocade parisienne. Ils se sont ensuite dirigés vers la place de la Nation pour terminer leur rassemblement devant l’opéra.

Environ 1 500 motos mobilisées
La contestation s’est également manifestée en province avec 200 bikers à Lyon, 160 à Fréjus et Colmar et plus de 200 à Bordeaux.
Au total ce sont plus de 1000 motos qui ont battu le pavé dimanche 22 octobre, informant au passage les autres usagers des raisons de leur mobilisation.

La FBF promet de ne pas en rester là et reste plus que jamais mobilisée pour une pratique plus libre et plus sûre de la moto en France.

- Retrouvez tous les comptes rendus sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/Manifestations FFMC
- Suivez l’actu concernant les restrictions de circulation sur Motomag.com : rubrique Défense des motards/2-roues en ville

Publicité

Commentaire (0)

Publicité