Les motards empruntant la rocade bordelaise à hauteur de Villenave-d’Ornon (Gironde), ont dû remarquer l’absence du photographe officiel de l’A62. Ce radar automatique fixe a déserté les lieux depuis une semaine. Selon nos confrères de Sud Ouest, l’hypothèse d’une dégradation est à exclure…

La vérité, c’est qu’un camion a eu un accident, finissant sa route contre le malheureux, décapité par la violence du choc. Le boitier meurtri gît depuis dans les locaux de la Compagnie républicaine de sécurité (CRS) autoroutière d’Aquitaine.

Pour autant, impossible de tourner la poignée excessivement à cet endroit.
La CRS autoroutière a en effet promis de palier cette défaillance momentanée par une accentuation des contrôles.

Les motards pourront circuler plus sereinement, car le contrôle humain est certes moins rentable, mais plus efficace que le contrôle déshumanisé automatique, qui ne permet aucune contrepartie pédagogique à la sanction. Cette bonne nouvelle n’est que passagère : un nouveau radar devrait bientôt être installé...

Publicité
Publicité