Fixes, tronçons, de feux tricolores : l’emplacement de tous les radars automatiques des départements couverts par nos confrères de Sud-Ouest sont désormais répertoriés sur une carte interactive mise en ligne par le quotidien.

Depuis les décisions du CISR du 11 mai 2011, les GPS et autres systèmes du type Coyote ne peuvent plus indiquer l’emplacement précis des radars automatiques, seulement des zones considérées comme dangereuses et sur lesquelles peuvent effectivement se trouver des appareils flasheurs. Ou pas.

Entretemps, un arrêté du 4 mars 2013 a autorisé la remise en place des panneaux classiques indiquant les radars, conformément à une préconisation du Conseil national de la sécurité routière (CNSR), en février. Une décision confirmée par Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, et décrite par Christian Jung, président du CNSR, comme une manière de « ne plus donner l’impression aux automobilistes de les piéger ou de faire de la répression pour de la répression… »

Mais voilà, tous les panneaux ne sont pas prêts d’être réinstallés, ça demandera du temps. Alors nous saluons l’initiative de Sud-Ouest, qui s’efforcera de mettre sa carte à jour à chaque installation d’un nouveau radar dans la région.

Côté pratique, vous pouvez choisir le type de radars que vous souhaitez localiser, ainsi que le ou les départements qui vous intéressent. Vous obtiendrez ainsi l’emplacement précis des appareils, le sens dans lequel ils sont installés et, pour ceux de contrôle de vitesse, la limitation en vigueur.

Pour consulter la carte, cliquez sur ce lien : www.sudouest.fr/carte-des-radars.

Publicité
Publicité