Enfin, Kyle Chisholm, le king 2011, ne pourra même pas prendre part à la joute finale : il ressort genoux à terre de la finale américaine. Dommage pour le roi déchu de son trône.

250 cm3 d’arsouille !

En parallèle de la couronne du king se jouait celle du prince dans la catégorie 250. À ce jeu tout aussi excitant à regarder, c’est Josse Sallefranque qui remporte la première place et reçoit le titre de « Prince of Bercy ». Valentin Teillet et Romain Berthome complètent le podium au cumule des trois soirées.

Freestyle, une spécialité française

Tom Pagès et sa clique ont continué à ambiancer les foules. Après avoir passé le « volt » vendredi soir (voir article), il a réitéré son exploit de samedi en enchainant son « special flip », une figure où le français exécute un salto arrière au-dessus de sa moto au milieu d’un saut de 15 mètres de long.

Remi Bizouard y est lui aussi allé de sa figure spéciale avec un « superflip » : comprenez un « superman », mais en « backflip »… bref, du très très lourd pour clôturer cette édition 2011, qui une fois de plus, fut une réussite. On en redemande !

Publicité

Commentaire (1)

Infos en plus
Publicité