En images

Enduropale 2014 : trop de consommation Enduropale 2014 : une galère extrême Enduropale 2014 : toujours aussi populaire Enduropale 2014 : le holeshot pour Yamaha

Parmi les 1.000 pilotes au départ, c’est l’hécatombe. Certains avancent au ralenti, d’autres sont plantés à la montée des dunes. Pour les favoris, la piste devient un vrai labyrinthe et certains, comme Fura, ne peuvent éviter de percuter les attardés.

Antoine Méo donne le rythme

Richard Fura out, c’est Antoine Méo qui prend les commandes, suivi par Van Beveren, Arnaud Degousee et Steve Ramon. Le pilote KTM semble à son aise et impose un rythme assez soutenu pendant plus de deux heures, au point de pousser bon nombre de favoris à la faute. Des concurrents comme Jean-Claude Moussé, le vainqueur 2013, Milko Potisek, Marc De Reuver et Steve Ramon accumulent les chutes sur ce sable lourd et collant. Nicolas Hubin, l’officiel Honda, est contraint à l’abandon à cause de son embrayage.

Alors que certains commencent à croire à une victoire d’Antoine Méo, un détail fait douter ses fans : les ravitaillements ! La KTM doit « faire de l’essence » une fois de plus que les autres concurrents, et c’est à cette occasion que Van Beveren se hisse en tête sur sa Yamaha.

Antoine Méo a beau attaquer comme un fou lors du dernier tour pour combler son retard, il n’y gagne qu’une chute… Adrien Van Beveren (Yamaha) remporte cette 39e édition de l’Enduro du Touquet (9e édition depuis l’appellation Enduropale), devant Antoine Méo (KTM) et Steve Ramon (Suzuki).

Livia

On enregistre donc trois marques différentes sur le podium, ce qui est assez rare au vu de la domination Yamaha dans la spécialité. Jean-Claude Moussé et Milko Potisek, les deux autres pilotes officiels de la marque aux diapasons, grands favoris au départ, finissent à la 5e et 7e place. Seule femme classée dans le top 100, Livia Lancelot termine 39e.

En 2015, les organisateurs comptent fêter les 40 ans du Touquet (10 ans de l’Enduropale), avec une épreuve « vintage » qui aura lieu le vendredi. On pourra voir les machines qui ont fait l’histoire de l’épreuve.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité