Alors que le constructeur italien MV Agusta clôture son exercice 2015 en nette progression avec un chiffre d’affaire de 100 millions d’euros, l’heure est à la restructuration. La marque de moto a besoin de conserver son identité transalpine, tout en s’adossant plus encore au groupe Daimler qui, via sa filiale Mercedes-AMV, détient déjà 25 % du capital.

Un tiers de ventes en plus
En 2015, MV Agusta a enregistré une augmentation de ses ventes à hauteur de 30 % alors que le marché moto ne progressait que de 12 %. En France, MV Agusta a vendu 629 machines en 2015, au prix moyen de 13 357 €. Le constructeur transalpin détient, au niveau hexagonal, 0,4 % de part de marché.

Recherche et développement
Signe d’une stratégie incisive, MV Agusta précise qu’elle renforce ses investissements en recherche et développement, auquel elle consacre désormais 15 % de son CA au lieu de 12 % antérieurement. L’entreprise souhaite cibler les marchés émergents et pénétrer de nouveaux segments comme elle l’a fait récemment avec sa Turismo Veloce.

Restructuration avec l’appui de Mercedes
Pour soutenir cette croissance, honorer son carnet de commandes et surmonter ses problèmes de trésorerie, MV a toutefois besoin de passer par une phase de restructuration économique. L’Italien en a défini les termes en partenariat avec ses actionnaires et ses salariés.

Concrètement, l’entreprise souhaiterait que cela se traduise par une augmentation de la participation de Daimler. Fin 2014, le groupe allemand a déjà acquis 25 % du capital.

La famille Castiglioni serait-elle prête à céder 100 % du capital à Daimler, ou à laisser le groupe automobile allemand prendre le contrôle de la production, de la même manière que Ducati qui est passé, en 2012, dans le giron d’Audi ?

On peut le présager, du fait des impératifs économiques qui guettent une entreprise en phase de croissance. La marque devra néanmoins faire attention à ne pas délaisser ce qui fait son ADN : une identité italienne affirmée, ainsi qu’un passé riche de nombreux trophées en compétition moto. Ce n’est pas Giacomo Agostini qui affirmera le contraire.

Dans la Boutique Motomag.com

- À découvrir le DVD « Pilotes de légende » sur Giacomo Agostini
- DVD – MV Agusta : La marque la plus glorieuse de l’histoire

Publicité

Commentaire (0)

Publicité