Trop dur, le Dakar 2014 ? Il semblerait, en tout cas pour cette journée où nombre de favoris ont connu de grandes difficultés. Que ce soit dans un tracé ou dans la navigation, les champions ont souffert pendant la 5e étape. L’organisation l’a bien compris, qui a décidé d’amputer la journée d’une des deux spéciales.

Celui qui s’en sort le mieux est Marc Coma, le grand gagnant de la journée. Le pilote KTM a réussi là où ses rivaux ont échoué. Une bonne navigation et un coup de chance (il répare rapidement son réservoir abimé) le propulsent en tête de l’étape. Il arrive également au top du classement général avec une confortable avance de 41 mn.

Derrière, c’est plus difficile. Beaucoup de leaders du Dakar ont fait une belle erreur de navigation et ont subi quelques soucis techniques divers. Que ce soit pour Joan Barreda (13e), Cyril Despres (33e), « Chaleco » Lopez (20e) ou encore Duclos (9e), la journée est à oublier très vite !

Après l’abandon de Sam Sunderland hier (à la suite d’une casse moteur), un autre favori Honda vient de jeter l’éponge. Impuissant, Paulo Gonçalves a vu sa moto s’enflammer après une chute (voir vidéo).


FR - étape 5 - Auto/Moto - Résumé de l’étape... par Dakar

Publicité

Commentaire (0)

Publicité