En images

visuel visuel visuel visuel visuel visuel

Alsaciens, Bretons, Auvergnats, Suisses, Lot-et-Garonnais… L’épreuve de Hautefage-la-Haute du championnat de France de la Montagne moto, créé en 2004, a déplacé une nouvelle fois beaucoup de pilotes. Tous se sont donnés rendez-vous pour mettre du gaz et s’affronter dans les 13 virages de cette montée de 2 080 mètres en dénivelé positif constant. Cette épreuve a la particularité d’être très accessible. Elle permet, pour un budget raisonnable et quel que soit son niveau, de tâter de la compétition et de porter haut les couleurs de son club.

Ce week-end du 13 et 14 août, le soleil de plomb a fait monter la température, du bitume mais aussi des combinaisons et des casques. Malgré la chaleur écrasante, 400 spectateurs ont fait le déplacement pour encourager ces pilotes.

Il faut dire que venir à Hautefauge est l’assurance de voir une grande variété de machines. Dirt 80 cm3, Yamaha R1 de 2015, side-cars, quads, anciennes telles cette Honda RC30 ou encore ce CB500 de 1977, supermot’…
Une grande diversité pour un objectif unique : établir le meilleur chrono et finir premier de sa catégorie, quelle qu’elle soit : Promo, 25Power, 125cc, 600cc 1300cc, Anciennes, Quad, Side-car, Open Montagne.

Cette année, le vainqueur au temps scratch, toutes catégories confondues, est Bob Bardot. Au guidon de sa Yamaha R6 n°325, il a avalé le tracé en 57’231.

 

Odile Bourguignon, du cœur à l’ouvrage
JPEG - 241.9 ko
L’émotion d’Odile Bourguignon au moment de recevoir son cadeau des mains des pilotes et organisateurs.

En participant, pour la première fois en 2007, à une manche du Championnat de France de la Montagne moto, Odile réalisait son rêve de rouler en course. Elle s’est immédiatement prise au jeu et n’a jamais depuis loupé la moindre édition de l’épreuve. Cette année, elle fêtait sa 10e course sur le tracé Lot-et-Garonnais où elle a réalisé son meilleur temps scratch en 1:16’499 au guidon de sa Honda CBR 600 PC25 de 1992.

Mais rouler n’a jamais suffit à cette passionnée qui a rapidement fait part de son souhait de s’investir plus, pour la moto et pour la vie du club. Elle est alors devenue commissaire à la gestion des pilotes, se chargeant de leur enregistrement et de la création des dossiers.

De 2010 à 2014, elle occupe la présidence du Moto Club Villeneuvois. Aujourd’hui son investissement pour cette course, pour son club et pour la moto reste total.

Pour célébrer sa 10e participation à l’épreuve et saluer toute l’énergie et la passion déployées au service du club et de l’épreuve de Hautefage-la-Tour en particulier, les pilotes ont profité de la cérémonie des podiums pour lui offrir un cadeau. Femme au grand cœur, Odile n’a pas réussi à retenir une larme. Elle donne rendez-vous à tout le monde pour 2017.

 - 
Publicité

Commentaire (1)

Publicité