Accueil > En attente de décision > Marché moto : Kinroad 125, l’inconnue de Shangaï

Marché moto : Kinroad 125, l’inconnue de Shangaï

mercredi 28 mars 2007

Nous continuons notre tour d’horizon du marché 125 (voir Motomag.com du 20/03/07 et 22/03/07). Certaines marques surprennenent. Qui jusqu’à ce début 2007, où sont publiées par l’Officiel du Cycle les statistiques de ventes de moto neuves, connaissait Kinroad ? L’une des innombrables marques chinoises désormais importées en France.

JPEG - 45.6 ko
Le trail XT 125 de chez Kinroad se décline de 50 à 200 cm3 avec la même partie cycle ! Méfiance ? à voir...

Kinroad s’envole
En 2005, Kinroad, via son importateur, First Evolution, vendait dans l’Hexagone 51 motos (XT 125) et peut-être quelques quads et buggies qui font aussi partie de ses diverses productions. Pas de quoi affoler l’actualité. Fin 2006, on retrouve Kinroad — de son vrai nom Kinroad Xintian Motorcycles Manufacture Co Ltd., excusez du peu — à la 13e place (sur 84) des ventes de moto 125 avec la XT 125 Trail. Ce derrière deux Daelim, marque coréenne implantée depuis longtemps dans l’Hexagone.

Des ventes pour un même modèle qui ont donc plus que décuplé passant de 51 à 583 motos. Faible si l’on songe aux ventes de la Yamaha YBR (6597), de la Honda Varadero (5241) et de la 125 CBR (2595) mais vraiment très fort si l’on songe que First Evolution est très loin d’être une structure d’importation de motos comparable en puissance à Yamaha ou Honda France.

Tout juste majeure
Fondée en 1989, Kinroad est située à Wuxi Jiangsu, près de Shanghai. Comme beaucoup de constructeurs moto chinois, elle fabrique aussi des quads, des buggies, des pompes à eau, des groupes électrogènes, des moteur diesel etc. Cette fameuse XT 125 fait partie d’une famille de trails dont les cylindrées se déclinent, classiquement pour la Chine, de 50 à 200 cm3 dans une partie cycle identique.

Reste maintenant à savoir si l’ascension de ce modèle au hit parade des ventes va continuer en 2007 ou s’il ne s’agit que d’un soufflé qui va retomber. C’est que sur les 84 du classement, les constructeurs chinois sont un paquet à vouloir s’assurer une part de marché. Pour la suite des aventures de Kinroad, la célèbre inconnue de Shanghai, rendez-vous maintenant en mars 2008.

Pascal Girardin

Sur le Web :

- Le site de Kinroad (en anglais)

- Vous abandonnez la voiture pour le 125 cm3 (moto ou scooter) ? Vous passez le permis ? Commandez en ligne « Deux-roues en ville », un guide indispensable pour tous ceux qui débutent.
- Retrouvez l’essai du 125 YBR Diversion (caréné) dans le n°226 de Moto Magazine.

- Voir en ligne notre dossier complet (reportages réalisé sur place) sur la moto en Chine

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?