Accueil > En attente de décision > La FFMC rappelle son opposition au contrôle technique moto

La FFMC rappelle son opposition au contrôle technique moto

jeudi 14 juin 2007

Le 13 juin 2007, le Conseil économique et social se prononçait en faveur de la mise en place d’un contrôle technique pour les deux-roues motorisés. La FFMC réaffirme son opposition à une mesure qu’elle juge « sans justification ni fondement ».

Le contrôle technique moto vise à « améliorer la qualité du parc et réduire les risques d’accidents dus à des défauts d’entretien », précise Philippe Da Costa, du Conseil économique et social dont l’avis est purement consultatif. Comme pour les automobiles depuis 1992, la mesure permettrait de contrôler les émissions de polluants de nos machines.

JPEG - 46.9 ko
« Le seul intérêt d’un contrôle technique moto est pour les centres de contrôle, qui ont bien mesuré les perspectives juteuses d’un marché en expansion », note la FFMC. Le débridage est aussi clairement visé par l’éventuelle future mesure.

Contrôles techniques « déresponsabilisants »
« Les motards sont des passionnés qui entretiennent consciencieusement leur véhicule. » La FFMC entend souligner que la majorité des utilisateurs de deux-roues motorisés sont parfaitement conscients de la nécessité pour leur sécurité du bon entretien de leur machine. « Un contrôle technique risquerait de déresponsabiliser le conducteur [qui] ne serait plus celui sur qui repose la responsabilité de s’assurer que son véhicule est en état de fonctionner », argumente l’association de motards.

Concernant la protection de l’environnement, notons que ces sept dernières années, les motos ont fait l’objet de trois mises à jour successives des normes européennes de pollution. « La diversité du marché, et la relative jeunesse des normes Euro3, ne permet pas d’avoir de valeurs de référence à contrôler lors d’une éventuelle visite technique », explique la FFMC.

Une contrainte bureaucratique de plus
« En l’absence de justification sérieuse, et face au coût de sa mise en place, la FFMC réaffirme son opposition à l’instauration d’un contrôle technique moto, qui ne serait qu’une contrainte bureaucratique de plus sans bénéfice tangible, tant du point de vue de la sécurité que de l’environnement », conclut l’association.

G.A.

Sur le site :

Voir les réponses des politiques sur la question du contrôle technique des motos

- Ségolène Royale
- Nicolas Sarkozy
- les autres

Voir aussi :

- Soutenez la FFMC en portant ses couleurs
- Pourquoi soutenir la FFMC et comment ? Ayez un aperçu des réponses en cliquant sur ce lien

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?