Accueil > En attente de décision > L’école de la route, la route à l’école

L’école de la route, la route à l’école

jeudi 18 janvier 2007

« Afin de sensibiliser et de former les futurs usagers de la route », le dispositif scolaire d’éducation à la sécurité routière est étendu par un décret du 23 décembre 2006. Encourageant.

Depuis sa prime jeunesse, la FFMC souligne que la sécurité commence par la sensibilisation dès l’école. « Face à la surexposition des plus jeunes au risque routier, l’intégration de l’éducation à la sécurité routière dans le cursus scolaire prend tout son sens. » Ainsi débute un article de la Lettre de la Sécurité routière de janvier 2007.

JPEG - 45.6 ko
La FFMC s’engage depuis toujours pour la formation dispensée au plus tôt. Ici, par exemple, le matériel réunit pour une action dans un collège du Tarn-et-Garonne à laquelle participait la FFMC82.

De l’évolution, sans révolution
L’article nous apprend que le dispositif d’éducation est désormais étendu par le décret n°2006-1712, paru au Journal officiel le 29 décembre dernier.
Ainsi, l’accès « à tous les élèves scolarisés quel que soit leur âge » à l’ASSR (attestation scolaire de sécurité routière) est facilité. Du public ou du privé, dépendant du ministère de l’Éducation ou d’un autre, tous les élèves sont concernés.

La formation pratique du BSR (brevet de sécurité routière), qui conditionne l’autorisation de conduire un 50 cm3, est ouvert à tout titulaire de l’ASSR (premier ou second niveau).

AAC, indirectement utile aux motards
Enfin, l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC), la « conduite accompagnée », était auparavant réservé aux élèves inscrits en auto-école. Il est désormais accessible « aux personnes inscrites en formation à la conduite dans des associations d’insertion ou réinsertion sociale ou professionnelle agréées ».

Si l’AAC ne concerne pas directement les futurs motards, elle présente tout de même un avantage pour les futurs détenteurs du permis. Il permet de réduire à deux ans la durée du permis probatoire, au lieu de trois.

Sensibiliser au plus tôt les jeunes aux dangers de la route semble être devenu une solution admise par tous. Mais elle demande beaucoup de moyens, financiers, techniques et humains. L’avenir nous dira s’ils seront à la hauteur de la nécessité.

G. Acerra

Sur le Web :

- L’article complet de la Lettre de la Sécurité routière concernant le décret n°2006-1712

- Consultez l’article de motomag.com consacré à l’action menée en partenariat avec la FFMC82

Dans la boutique de motomag.com :

- Commandez en ligne le magazine Starter’ destiné aux conducteurs de cyclomoteurs et scooters

- Commandez en ligne la BD "No Bug" qui s’adresse « sans prise de tête » aux jeunes en consiliant sécurité routière et conseils pratiques

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?