Accueil > En attente de décision > Inégalité sur les routes belges face aux radars

Inégalité sur les routes belges face aux radars

mardi 22 août 2006

Les routes de Belgique sont inégalement pourvues de radars automatiques. En mai 2006, 1200 appareils parsemaient les routes de Flandre. La Wallonie n’en compte que 29, dont les boîtiers sont vides ! Les Flamands comptaient en installer davantage, tandis que du côté wallon, ils étaient voués à être mis en service.

Lundi 21 août, nous rapportions l’insatisfaction du gouvernement flamand quant aux résultats obtenus par ses radars automatiques. Et malgré une baisse de 12 % des accidents mortels, 167 appareils supplémentaires sont attendus d’ici fin 2006.

Au vu de la différence d’équipement, il serait logique d’attendre un bilan catastrophique en Wallonie. Cependant, les accidents mortels n’ont augmenté « que » d’à peine 3 %. Une aggravation est toujours déplorable, mais ici, son pourcentage tendrait à démontrer que l’automatisation ne résout pas tout.

Par ailleurs, précisons que le rapport de l’étude commandée par le gouvernement flamand notait que les boîtiers des radars n’avaient pas besoin d’être équipés pour faire ralentir les usagers. Toutefois, dès mai dernier, Michel Daerden, ministre en charge de l’Équipement en Wallonie, annonçait l’utilisation effective des radars de sa région.

Belgique : formation et sanction associées

Sur la route, les Belges seraient donc meilleurs élèves que les Français. Parions que la formation au permis n’y est pas étrangère. Pour rappel, elle ne se borne pas au simple apprentissage du Code de la route. Elle intègre une réelle sensibilisation des futurs conducteurs. La prise en compte des deux-roues motorisés est très présente. Une sensibilisation qui fait encore trop défaut dans le système français.

Précision d’importance : la Belgique possède environ le même nombre de boîtes à images que la France. Ce qui revient à une moyenne d’environ un radar pour 25 km2 pour nos voisins, contre un pour 560 km2 chez nous ! Circuler sereinement en Belgique requiert donc de connaître leur emplacement.

Les contrôles sont annoncés sur le site de la police nationale belge. Ils concernent essentiellement la vitesse. La Belgique semble donc aussi la considérer comme le principal danger sur la route. Le royaume reste pourtant en avance sur la France en matière de prévention.

G. Acerra

Un message, un commentaire ?

D'accord pas d'accord, Réagissez!

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexion s’inscrire mot de passe oublié ?