Sujet

Anonyme
le 21 février 2007 à 17:23

MZ 1000 SF

MZ a déshabillé sa sportive-GT pour en faire un roadster de caractère.
- Une machine toujours animée par ce bicylindre en ligne qui vient chercher la puissance haut dans les tours.
- Sous ses airs d’Aprilia Tuono, la MZ 1000 SF impose sa carrure allemande.

Lire l'article
Tous les messages
auteur
Anonyme

le 16 février 2009 à 16:29

MZ 1000 SF

L’essai est élogieux. Au niveau de l’esthétique elle est un peu bizarre, mais c’est ptêt au profit de l’efficacité. Un critère primordial chez les allemands, car on ne peut pas qualifier de belles les BMW par exemple. Et pourtant elles ont un succès fou.
Moi qui possède une grosse nippone très efficace du reste, je lorgne sur les petites productions européennes bi-cylindres (en ligne de surcroit) comme la MZ que je soupçonne conçue pour être efficace. Et quand on roule tous les jours, c’est important, surtout avec un poids aussi contenu. Mon 1200cm3 fait qd même 25kgs de + à sec...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 12 mars 2007 à 11:13

1000 SF

je trouve que tu "subjectes" bien, elle est moche !!!!

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 1er mars 2007 à 17:18

1000 SF

Bien vu !

si tu te présentes aux élections je vote pour toi. Je ne sais pas si les motos sont chères en tout cas moi j’ai fixé le prix de la prochaine aux alentours de 7000 €, donc même si j’en avais envie ce ne serait pas celle là...

et je confirme celle là est moche, mais celle sur laquelle je roule est encore plus moche ! Aujourd’hui même l’esthétique se paye au pris fort ! Comme le mercantilisme est roi absolu, dès que les marketeux flaire que l’esthétique d’une moto est réussi, et qu’elle fait l’hunanimité parmi les motards et dans le public aussi, et bien le prix monte vertigineusement même si le coût de revient est exactement le même qu’un laideron genre bandit ou versys.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 28 février 2007 à 13:50

1000 SF

Salut à tous !
Vous trouvez que le prix est "contenu" ?
Dans un des 6 pays les plus riches du monde, où la Bourse fait 17,6% d’augmentation et les entreprises libérales des bénéfices records, où 90% de la population salariée est sous le "salaire moyen", 10 000 euros le roadster, c’est cher...
Et en plus, il est moche (mais c’est subjectif, j’en conviens)...

Faudrait revenir à plus de réalisme...

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 23 février 2007 à 07:24

1000 SF

salut,
justement je ne pense pas que nos remarques soient tristes ! Mais il y a des gens, je crois en faire parti, qui ne mélangent pas technologie et marketing et qui dissocient le coût réel (au moins estimé) d’un produit et de sa valeur arbitraire trop élevé simplement à cause d’une campagne marketing.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 février 2007 à 20:50

1000 SF

Oula les gars, un peu d’optimisme !
un bilcylindre pas cher, faut au moins attendre l’essai détaillé avant de juger.

Quand aux remarques et aux sarcasmes sur le rédacteur, je pense que ça n’a pas lieu d’être ici !

Un peu de gaité dans ce monde si sombre !

Bob

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 février 2007 à 17:53

1000 SF

Ah non, elle a pas un tendeur de Mob ! Le tendeur de Mob, il est sur le côté du bras aussi lent, ou derrière, donc bien accessible. Celui-ci, c’est un système à axe poussé, qui plaît tant aux essayeurs. Il est vrai que c’est tellement pratique : tu glisses ta clé plate, tu tournes 1/16 de tour, tu retournes ta clé plate, tu re-tourne 1/16 de tour, etc. Puis tu fais de même à gauche, mais ça prend un peu plus de temps, car la moto est inclinée sur la latérale, et le pot masque le tendeur, et tu dois y aller à tâtons. A moins de te mettre à quatre pattes, auquel cas, si tu viens de rentrer de balade, tu as 8 chances sur 10 de te cramer l’oreille sur ce satané pot. Voilà pourquoi ces maudits Allemands foutent deux pots : c’est pour infliger de cruelles brûlures aux braves Français qui n’ont pas la chance de nous lire.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 février 2007 à 17:34

1000 SF

Dans le même ordre d’idée, j’ai toujours rêvé de me pointer à une réunion Harley sur un H-D 90, une de ces petites motos italiennes style Italjet, créées pour concurrencer le Dax dans les années ’70.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 février 2007 à 17:23

1000 SF

Il se trouve que j’étais par hasard au circuit CAROLE le jour des essais clients potentiels ou avérés sur piste, et lorsqu’un gazier s’est pointé en ETS 250 modèle 1942 (ou était-ce un 1999 ?) à côtés des neuves, ça n’a pas fait rire le commercial. Je pense qu’ils auraient du changer le nom des nouveaux modéles, mais je ne suis pas un spécialiste en marketing.

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 février 2007 à 16:12

1000 SF

J’ai un peu le blues en ce moment, je m’étais dit "Tien tu vas rien dire sur celle là, à quoi bon ?"

Et puis voilà je me fait griller l’exclu du râleur !

Est ce que je peux rajouter qu’elle a une transmission secondaire du moyen age avec un tendeur de chaine de mob à 2 euros 50 ?

 :-)

- 

Répondre à ce message
auteur
Anonyme

le 22 février 2007 à 15:33

1000 SF

Mine de rien, on en apprend sur ce site. Surtout quand l’essayeur va vraiment au fond des choses et s’efforce d’ouvrir les yeux de son lecteur. Ainsi, nous apprenons que "l’instrumentation à le mérite d’être lisible". Jusqu’ici, j’avais toujours cru que c’était la qualité essentielle et indispensable de l’instrumentation. Mais c’est vrai qu’un compteur à aiguille, ça ne permet pas au frimeur des 4-voies de montrer son score sur YouTube (T’as vu, mon compteur il affichait 888 km/h !).
Plus loin, un scoop : "Le freinage est de marque japonaise". Ah bon, ils ne recyclent plus les freins à tambour des anciennes ETS 250 ? C’est une excellente nouvelle !
Et puis, chez Moto-Mag, on fait dans l’investigation. On ne se laisse pas prendre au piège grossier des concepteurs, avec leurs "échappements qui font mine de se rejoindre". Non, on fait le tour de la moto pour constater qu’il y a bien deux échappements, un de chaque côté. Non mais !
Bon, j’arrête là mes sarcasmes. Admettons que le rédacteur devait être surmené. Ca arrive quand on force un peu trop sur le Pinard. (Je sais, c’est facile. D’ailleurs j’ai un peu honte...Un peu.).

Pour en revenir à l’engin, on peut se demander à qui il s’adresse. Pas à l’amateur habituel de twin qui n’a que faire d’un moulin qui commence à vivre à 5.000 t/m. Pas à l’esthète qui n’y verra qu’un bitza mal fini, assemblage approximatif d’éléments d’inspirations diverses. Pas au rouleur, qui, aux défauts énoncés dans l’article, ajoutera l’inutilité d’un tête de fourche aussi mal placé, l’inclinaison bizarre de la selle passager, l’absence de poignées et l’étroitesse des rétros. Et pas davantage au kéké-frimeur, pour qui, en plus du compteur digital déjà mentionné, il manquera les freins à étriers radiaux et disques-pétales, les échappements sous la selle avec des embouts monstrueux, le guidon plat et tous les cache-misères en plastique habituels.
Bref, était-il bien nécessaire de diluer encore une gamme de motos qui, si je ne m’abuse, se vendent à peu près aussi bien que Charlie-Hebdo chez les talibans ?

Désolé d’avoir grillé Don Quichotte sur ce coup-là.

Répondre à ce message