Cette victoire est loin d’être déméritée pour le français qui a eu fort à faire face au champion en titre sortant : Juha Salminen. Durant les quatre premiers jours, ils se sont échangés les places de leader, avant que Salminen n’abandonne au 5e jour. Débarrassé de cet encombrant adversaire, Johnny Aubert se permet le luxe de signer le meilleur temps de la sixième et dernière journée de ces ISDE. Il finit avec plus de quatre minutes d’avance sur Alessandro Belometti, un des pilotes de l’équipe Italienne vainqueur de ce Trophée.

Publicité

Commentaire (0)

Publicité