Très en vue du côté de Romagné (35), les pilotes du team CLS Kawasaki, Anthony Boissière et Steven Frossard ne connaissent pas la même réussite. Pour Anthony, un coup de froid et un accrochage lors du premier départ ternissent sa journée avant de prendre une belle quatrième place dans le second acte. Il conserve tout de même la seconde place au provisoire. Pour Steven, blessé au poignet, la journée ressemble à un long calvaire même s’il décroche une sixième puis une deuxième place au courage.

Week-end difficile également pour Pascal Leuret. Le pilote NGS Honda, toujours diminué physiquement, après avoir pris la seconde place de la manche 1, est confronté à des problèmes moteur qui le laissent bon dernier de la deuxième course. Au prix d’un bel effort, il revient à la huitième place.
Au jeu des incidents, la régularité paye au classement provisoire pour Xavier Boog et Jérémy Tarroux qui gravissent une marche.
A noter le double abandon sur panne mécanique du champion de France Junior et officiel KTM France, Khounsith Vongsana, qui court à domicile.

Manche 2 Open : Pourcel et Pichon régalent le public

A croire que chaque terrain réussit à différents teams. Cette fois-ci, ce sont les pilotes du team Honda HDI, Julien Vanni et Cyril Coulon, qui se sont mis en évidence. Le plus performant est Julien Vanni avec une victoire indiscutable en première manche et une troisième place derrière les duettistes Pichon et Pourcel.

Toujours en retard dans sa préparation suite à une blessure hivernale, Coulon parvient toutefois, à jouer les trouble-fêtes et frôle le podium en première manche.
Arrivé en leader de la cylindrée, le pilote KTM France, Mickaël Pichon cède un peu de terrain à cause d’une chute au premier départ qui l’oblige à cravacher pour revenir en septième position. Sébastien Pourcel n’en demandait pas tant et ne se fait pas prier pour recoller au classement en engrangeant de gros points lors des deux manches.

Mais le fait marquant de la journée est sans aucun doute le magnifique duel (trois changements de leader dans le dernier tour) que les deux hommes ont offert aux spectateurs lors de la deuxième manche comme pour illustrer au mieux la remise à niveau des compteurs.
De quoi espérer le même scénario pour le pont d’orgue de la journée.

Superfinale Open : Pourcel s’impose sans trembler

Cette fois, l’aîné des frères Pourcel ne laisse à personne le soin de mener et jamais Pichon ne sera en mesure de le menacer. Cette victoire en Super finale lui permet de s’emparer du leadership du championnat pour deux petits points. La lutte en les deux hommes s’annonce serrée jusqu’à la fin. Julien Vanni complète le podium et termine en apothéose une journée riche en résultats pour lui.

En retrait lors des manches « 125 », Xavier Boog se révèle le meilleur performer de la catégorie lors de l’exercice final, débarrassé qu’il fut de Leuret et Aubin (pannes mécaniques). Ceci lui permet de finir ex-aequo avec ce dernier pour le classement général de la journée dans la catégorie et de s’immiscer sur le podium provisoire du championnat.
Comme pour confirmer la mauvaise journée chez CLS, il faut noter le drapeau noir présenté à Thomas Allier, excellent lors des manches « Open » et alors quatrième, suite à la casse du silencieux.

Pour une bonne majorité des pilotes de pointe du championnat, la route va se détourner sur l’Espagne pour la deuxième étape du Mondial 2007. Voyage auquel ne devrait pas participer Cyril Coulon puisqu’il a appris qu’il n’était pas retenu dans la liste des partants.
Prochaine épreuve de l’Elite, le 1er mai, du côté de Gaillac-Toulza (31).

Publicité

Commentaire (0)

Publicité