Essai

Pour offrir une machine plus apte aux longues virées, Suzuki a doté son nouveau roadster 1000 d’un carénage. Une démarche louable, mais qui ne s’accompagne pas d’autres aménagements « tourisme », ce qui risque de la desservir face à la concurrence.

Si la Kawasaki Z 1000 SX avance des arguments « tourisme » (bulle réglable, poignées passager, valises, etc.), cette GSX-S 1000 modèle F ne profite que d’un carénage et de suspensions raffermies par rapport au roadster.… Mais il semblerait que Suzuki la place sur le créneau des sportives « à la cool » plutôt que sur celui des roadsters routiers. C’est pourquoi sa présentation s’est faite sur l’île de Man…

Un petit tour de l’Ile de Man avec la Suzuki GSX-S 1000 F


Sur l'Ile de Man en Suzuki GSX-S 1000 F par Moto-Magazine

Mise en jambes
À la mise en route, on retrouve avec plaisir le bloc GSX-R 2005-2008, dont la sonorité d’échappement a été bien travaillée. Même au ralenti ça grogne grave, en revanche, en ville, les à-coups d’injection, pas très agréables, sont toujours présents mêmes si la Suz’ n’est pas une tannée en ville.

Moteur rageur
En suivant notre ouvreur, natif de l’île et auréolé de trophées sur ce tracé mythique, la Suzuki doit faire élagage de ses talents dans les enchaînements d’Union Mill où la vitesse n’est pas limitée ! Le bon gros 4-pattes puissant et expressif offre toute la vigueur nécessaire pour sortir des courbes comme une balle (entre 4 000 et 8000 tours) et envoie près de 160 ch (vérifiés au banc sur le roadster) au-delà. Seul grief, la GSX-S 1000 F tire long sur les deux derniers rapports.

Bon train
Du côté de la partie cycle, la fourche Kayaba entièrement réglable est d’un amorti et d’un guidage parfait. L’amortisseur, lui aussi raffermi, est moins sujet au pompage sur mauvais revêtements. Rajoutez à cela les effets du carénage (limitation des remous) et la « F » se montre au final plus précise que sa cousine roadster jusqu’à 230 km/h (autorisé sur l’île !) En revanche, question protection, ce n’est pas trop ça… notamment pour les grands (1 m 90).

Verdict
Cette Suzuki a le cul entre deux chaises : duo et capacités GT négligés face à une sport-GT façon Kawasaki Z 1000 SX ; suspension arrière de moyenne gamme et cartographie moteur absente face à une vraie sportive. Reste qu’à rouler, cette GSX-S 1000 F donne un vrai plaisir pour 13.099 €. Le choix sera donc surtout dicté par votre usage…

Bientôt en kiosque !

Retrouvez l’essai complet de la Suzuki GSX S 1000 F dans le Moto Magazine n°320 de septembre 2015 qui sortira à la rentrée.

Pour être sûr de le recevoir, une solution : abonnez-vous en ligne !

Commentaire (0)

Fiche technique

FICHE TECHNIQUE

(données constructeur)
Moteur
Type 4-cylindres en ligne refroidi par eau, 4T, 2 ACT, 4 soupapes par cylindre ;
Cylindrée (al. x cse) 999 cm3 (73,4 x 59 mm) ;
Puissance maxi 145 ch à 10.000 tr/min ;
Couple maxi 10,8 m.kg à 9.500 tr/min ;
Alim./dépollution injection/Euro 3
- Transmission
Boîte de vitesses 6 rapports ; transmission par chaîne
- Partie-cycle
Frein Av (étrier x pist.) 2 disques Ø 320 mm (4 opp.), ABS ;
Frein Ar (étrier x pist.) 1 disque Ø 255 mm (2 opp.) ;
Réservoir (réserve) 17 litres (n.c.) ;
Poids : 214 kg tous pleins faits (avec ABS)
- Pratique
Coloris gris mat, bleu suzuki, noir/rouge
Prix 12.599 €, 13.099 € avec ABS

Publicité