La Fédération française des motards en colère (FFMC) a été invitée, le 30 septembre, à échanger avec Frédéric Péchenard, directeur de la Sécurité routière, au ministère de l’Intérieur.

Motard
Lui-même motard, l’ex-responsable de la Police nationale a notamment abordé la problématique de la circulation interfiles, expliquant qu’il la pratiquait quand il roulait sur sa moto ou sur son scooter en région parisienne.

Favorable à l’interfiles
Devant ses interlocuteurs, Frédéric Péchenard s’est montré favorable à l’expérimentation d’une autorisation de cette pratique devenue courante, sur les voies rapides urbaines. Le lancement de cette expérimentation pourrait être débattu lors de la réunion plénière du Conseil national de sécurité routière (CNSR) du 29 novembre 2013.

Infrastructures
Le délégué Sécurité routière du gouvernement a regretté que les deux-roues motorisés ne soient pas mieux pris en compte dans les politiques de déplacement et l’aménagement des infrastructures.

Stat’ favorables
Dans un contexte statistique favorable (le nombre de tués à moto en France est en baisse de 3,6 % durant les 6 premiers mois de 2013 par rapport à 2012), Frédéric Péchenard a invité les militants motards à poursuivre l’échange d’idées sur le partage de la route, dans le cadre des réunions du CNSR. Conseil au sein duquel la FFMC est représentée, dans les commissions « 2-roues, 2-roues motorisés », « Jeunesse éducation routière » et « Alcool, stupéfiants, vitesse ».

Publicité
Publicité