La marque indienne travaille d’arrache-pied pour conquérir de nouvelles parts de marché et devenir leader sur le segment des moyennes cylindrées, conformément au souhait de Siddharta Lal. Le directeur général de la marque venait à peine de faire cette annonce que des photos « volées » d’un nouveau modèle apparaissaient déjà sur la Toile.

Bloc parallèle
Les images, publiées par notre confrère anglais motorcyclenews.com, montrent une machine dotée d’un bicylindre. Si ce bloc parallèle a déjà fait couler pas mal d’encre, le scoop tient plus au fait qu’il soit monté ici dans un cadre inédit.

Il faut sans doute y voir l’œuvre de Harris Performance. Ce spécialiste ès-partie-cycle, passé sous le giron Royal Enfield, est déjà à l’origine du cadre de la Continental GT.

Alimentation vintage
Cette nouvelle machine s’illustre aussi par la présence de carburateurs, nettement visibles sur les photographies prises en Espagne. Une spécificité qui laisse supposer que ce modèle s’adressera dans un premier temps au marché indien et non européen compte tenu du caractère drastique des normes antipollution sous nos latitudes. L’entrée en vigueur d’Euro 4 au 1er janvier 2017 rend en effet le recours à une alimentation par carburateurs quasi anachronique.

Cette moto mystère est aussi la première à sortir du centre de développement britannique de la marque. Ce bureau d’études, inauguré l’an passé, a pour vocation précisément de développer des machines susceptibles de répondre aux demandes spécifiques du marché européen.

Royal Enfield y a déjà embauché un ancien designer de chez Ducati et un ancien chef produit de chez Triumph. Il n’est donc pas exclu que cette 750 finisse par atterrir un jour sur notre marché mais il faudra sans doute prendre son mal en patience pour la voir sur les podiums des grands salons européens. Les amoureux de la marque se consoleront sans mal avec l’arrivée, bien plus proche, de l’Himalayan.

Source : www.motorcyclenews.com

Publicité
Publicité