Après Sommières, le pilote Bud Racing Kawasaki enregistre un nouveau succès qui récompense une préparation studieuse. Auteur d’un départ plus que moyen lors de sa course qualificative du samedi, le Marseillais et son équipe technique ont planché durant la soirée pour trouver une solution qui s’est avérée efficace (holeshot de la dernière manche).

Deuxième du premier round puis vainqueur des deux autres débats, le « Cobra » se pose en patron de l’Elite 2009 – surtout en l’absence de participation complète de Mickaël Pichon – et en chef de file des jeunes loups dont fait parti son équipier de team, Gautier Paulin qui termine en dauphin sur cette piste.

Sortant d’une année 2008 gâchée par les blessures, Gautier a démontré à ses adversaires du jour – qu’il croisera aussi au niveau mondial – qu’il est prêt au combat. Parti par deux fois dans le peloton, le protégé de Jacky Vimond réussit à revenir sur la dernière marche du podium, appréciant particulièrement la piste du jour. Un début de course encore plus catastrophique lors de la troisième manche ne l’empêche en rien de finir quatrième au terme de dernières minutes de folie qui le voient doubler Boissière puis Frossard. Planifiant une montée en puissance jusqu’au premier GP, le Champion d’Europe MX2 2007 a marqué les esprits en doublant en course et à la régulière tous ses concurrents directs grâce, en autre, à un excellent état de fraîcheur en fin de manche. Deuxième du classement général, il remporte aussi, en Bretagne, la catégorie MX2.

A croire que l’arrivée du printemps donne des ailes aux pilotes Kawasaki puisque sur la dernière marche du podium et au pied de celui-ci, on retrouve deux autres pilotes « Green » appartenant tous deux au team CLS. Le meilleur résultat est à porter au crédit de Grégory Aranda sur sa 450 cm3. Vainqueur de la manche qualificative mais blessé au genou, le Nîmois ne pourra défendre ses chances totalement suite à de mauvais départs lors des deux premières courses. Se rattrapant lors du round final, sa bonne entame lui permet de prendre la deuxième place plus en adéquation avec ses ambitions nationales comme mondiales. À la vue de la vélocité du garçon, un top 10 en GP MX1 reste envisageable.

Toujours handicapé par une blessure au bras contractée à Sommières, deux semaines auparavant, et qui l’empêche de s’entraîner normalement, Steven Frossard n’en a pas moins profité pour signer sa première victoire de manche lors du premier débat. Bien parti et rapidement esseulé en tête, le Champion de France MX2 en titre parvient à résister au retour de Vuillemin pour s’imposer. Auteur d’un départ beaucoup moins réussi et subissant la dégradation de la piste, Steven ne finit pas mieux que onzième lors de la deuxième session.
Débordé par un Paulin irrésistible, il prend la cinquième dans le troisième acte et donc la quatrième place du général.

Certainement déjà plus orienté et concentré vers l’Italie et son objectif prioritaire, le titre mondial MX2, Nicolas Aubin occupe la cinquième place de l’épreuve de Romagné au terme de prestations régulières.

Publicité

Commentaire (0)

Infos en plus
Publicité