Espace abonné

NOUS SUIVRE SUR LE WEB

flux RSS Motomag Nous suivre sur Facebook Twitter avec Motomag Google+ avec Motomag Chaîne YouTube Motomag

Abonnement et réabonnement à Moto Magazine et ses Hors-Séries

RECEVEZ LA NEWSLETTER

Etapes et hébergements Moto Magazine

 Petites annonces 

Questionnaire occasion

Promo Boutique

Vos blogs

Créer un blog


Casque d’âne

ANNUAIRE DES MOTARDS

Fédération Française des Motards en Colère

En ce moment vous discutez de

Voir tous les débats de Motomag


Articles les plus lus

Thèmes les plus populaires

1938/1938
1785/1938
1436/1938
1344/1938
1242/1938
753/1938
707/1938
679/1938
573/1938
568/1938
555/1938
547/1938
498/1938
464/1938
356/1938
340/1938
318/1938
313/1938
306/1938
303/1938
277/1938
274/1938
233/1938
213/1938
motomag.com
Pratique

Comment régler le levier d’embrayage de sa moto

Un simple réglage de l’embrayage, voire une rénovation du câble ou de la commande hydraulique, peut redonner toute sa précision à cette commande indispensable. Son examen peut aussi éviter une opération inutile sur le moteur.

 
 
Comment régler le levier d'embrayage de sa moto

Le levier à gauche au guidon est actionné instinctivement à chaque démarrage, aux évolutions à faible allure, puis pour changer de rapport en route. Dans chacune de ces phases, tout défaut de cette commande peut être interprété par le pilote comme un problème d’embrayage ou de boîte de vitesses. Plutôt que de s’en accommoder ou d’envisager de gros frais, inspectons cet organe très accessible.

La cause du défaut

Les problèmes observés peuvent donner une idée de leur origine  :
- tout se passe bien, mais l’embrayage patine à l’accélération. Le mou du câble est alors insuffisant  ;
- en roulant ça va à peu près, mais les premières vitesses craquent, le point mort est difficile à trouver et la moto avance en première à l’arrêt. Le mou du câble est excessif.
- en sus des deux défauts précédents, le levier est très dur  : le câble est grippé.

Suite de l'article >>>

EN IMAGES

commentaires

Soyez le premier à commenter cet article

Consulter aussi

- Changer le liquide frein/embrayage (+Vidéo)
- Comment vérifier et remplacer les bougies de moto(+Vidéo)
- Changer ses plaquettes de freins moto (+Vidéo)

A retenir…

- Le réglage du câble d’embrayage est facile.
- Une molette de réglage rapide lui est justement dédiée au guidon.
- Un câble mal réglé ou grippé cause des problèmes parfois attribués à la boîte ou à l’embrayage lui-même.

Régler le levier d’embrayage en 5 étapes

1 Levier relâché, cette biellette doit être assez libre pour osciller à la main de quelques millimètres. Levier tiré, elle doit faire environ un angle droit avec le câble. À défaut, il est possible qu’elle soit mal remontée  : des repères sur les cannelures permettent de la positionner correctement sur l’axe. Réglage d'embrayage : étape 1

2 Quand le débrayage fait appel à un mécanisme interne, assurez-vous que la biellette oscille librement. Elle possède parfois son propre réglage de garde (vis/écrou), à effectuer avant même de régler le mou du câble. À défaut, l’embrayage patinera, même avec le câble correctement détendu. Réglage d'embrayage : étape 2

3 L’entretien ou la rénovation d’un câble passe par sa lubrification. L’intérieur de la gaine peut être traité par le haut avec un aérosol multi-usage. Graissez aussi la «  boule  » du câble, généralement munie d’une garniture en téflon ou laiton pour osciller en douceur dans le levier. Graissez également l’axe-vis du levier. Réglage d'embrayage : étape 3

4 Aucun des dispositifs prévus pour le guidage du câble n’est anodin. Lors du remplacement, il faut les respecter, faute de quoi le câble risque de se tendre ou de se détendre avec les mouvements de la direction, ou, pire, d’entraver les mouvements de celle-ci en roulant. Un câble mal placé peut aussi brûler sur l’échappement, abîmer le faisceau électrique, etc. Réglage d'embrayage : étape 4

5 Après avoir au besoin libéré les écrous de réglage côté moteur, le haut de la gaine sort facilement en revissant au maxi les molettes de réglages au levier. Dévissez-les ensuite juste ce qu’il faut pour aligner les fentes d’extraction du câble. La repose est souvent plus facile en commençant ici, puis en accrochant le câble en bas avant de réajuster tous les réglages. Réglage d'embrayage : étape 5

Tags

Mécanique - Mécanique - Pratique
Tip A Friend  Envoyer par email   Afficher une version imprimable de cet article Imprimer

Vérifications en direct

Dans la plupart des cas, le câble aboutit au moteur sur une biellette extérieure (Étape 1). Celle-ci doit pouvoir osciller légèrement à la main. Si elle est déjà en contrainte, le câble est trop tendu. L’embrayage ne peut alors pas plaquer parfaitement, et risque de patiner à l’accélération. Revissez dans ce cas la molette au levier sur quelques mm, jusqu’à ce que la biellette se libère. Si le réglage au guidon ne suffit pas, donnez du mou au câble, en ajustant les écrous de la gaine côté moteur. Parfois, la biellette de débrayage n’est pas apparente. Ce type de montage exige en général son propre réglage (Étape 2). Si au contraire le câble a trop de mou, réduisez-le. Si le réglage au guidon n’y suffit pas, laissez-le à mi-course, et là encore, effectuez le reste du réglage sur la gaine côté moteur.

Défaillance du câble

Le câble doit coulisser très librement dans sa gaine. Si vous actionnez à la main sa partie visible côté moteur, vous devez le voir bouger au levier. Sinon, tentez de le libérer avec un lubrifiant injecté par le haut (Étape 3). C’est hélas souvent sans effet s’il est réellement grippé. L’ensemble câble-gaine est alors à remplacer.

Contrôles de passage

Une commande par câble est exigeante. Un coude trop serré rendra le câble dur à actionner. Les mouvements de la direction peuvent entraîner une chute si le câble accroche une partie fixe de la moto. Mal placé, il peut aussi interférer avec le faisceau électrique et l’abîmer. Le constructeur a étudié soigneusement un parcours qui tient compte de toutes les contraintes rencontrées à l’usage, et a prévu des points de passages et fixations ad hoc (Étape 4). Il faut les respecter scrupuleusement. Notez, voire photographiez le passage du câble d’origine. Puis déposez le câble en place, en libérant les écrous du bas et en alignant les fentes des molettes au levier (Étape 5).

Et si c’était l’embrayage  ?

Si des désordres subsistent malgré un câble en forme et bien réglé, l’embrayage lui-même peut alors être fautif. Il peut patiner sous forte charge, à cause d’une huile moteur inadaptée (trop additivée). S’il colle à l’arrêt et gêne le passage des rapports, ses disques acier sont certainement voilés. Au moins, d’autres raisons «  parasites  » auront été éliminées avant de l’incriminer.

Commande hydraulique

Une durite hydraulique peut suivre des coudes tortueux, qui rendraient une commande à câble dure et sujette à usure rapide. De plus, l’effort au levier n’est pas accru par les frottements parasites d’un câble sous forte traction. Comme celle des freins, la commande hydraulique ajuste en permanence la garde nécessaire. Si les vitesses craquent et que le levier devient mou ou le point mort rétif, à coup sûr il y a de l’air dans le circuit, ou plus rarement, une fuite. Le remplacement du liquide d’embrayage est très souvent négligé, alors qu’il vieillit au moins aussi vite que celui des freins. En cas de patinage, le circuit hydraulique est hors de cause (auto-réglable.), sauf si un éventuel réglage de garde est trop serré (vis à l’intérieur du levier) ou dans le cas rarissime où le petit trou de communication au fond du bocal vers le circuit est bouché.

Phil Defer - 22/03/2012

Nos derniers articles

Entretien moto : comment préparer une sortie hivernale

Rouler par temps froid, et notamment lors d’une hivernale, exige que la moto y soit adaptée. Quelques imperfections ou défauts, qui n’auraient pas porté à conséquence par beau temps, peuvent se révéler pénibles ou dangereux..

Contrôler et remplacer une bougie : les précautions !

Les bougies s’usent peu, voire virtuellement pas sur un moteur dernier cri bien réglé. Leur remplacement s’effectue le plus souvent lors d’une révision, en même temps que le filtre à air par exemple, pour rentabiliser le travail nécessaire de déshabillage de la moto.

Changer un levier après une chute de moto

Les leviers de commande au guidon, très exposés en cas de gamelle, se remplacent facilement sur la plupart des motos. Toutefois, le non-respect de certaines précautions peut nuire au fonctionnement des commandes, voire rendre la moto dangereuse.

Pannes moto : les composants électroniques sont coupables !

Rien de plus rageant que de voir sa moto immobilisée par une panne. Même si les machines actuelles sont mécaniquement très fiables, leurs systèmes électroniques ont la fâcheuse tendance à se croiser les bras. Zoom sur un mal de la moto moderne.

Nettoyer et graisser sa chaîne moto : à la portée de tous !

La transmission secondaire par chaîne travaille dans des conditions effroyables  : protection symbolique, à-coups, projections abrasives... La qualité des chaînes modernes leur confère pourtant une durée de vie appréciable, mais qui varie du simple au triple selon l’entretien...

Nous suivre sur
le web