Berlin, Cologne, Hanovre, la prise de la pastille
- Des mesures comparables ont été prises dans trois grandes villes allemandes, la mesure devant s’étendre courant 2008 à une vingtaine d’autres, dont Munich. Ici, les véhicules les moins polluants doivent disposer d’une pastille verte, jaune ou rouge correspondant à leur taux de pollution. Les véhicules vraiment trop polluants ne peuvent recevoir aucune pastille et n’ont donc le droit que de polluer ailleurs.

L’objectif de cette réforme est de bannir des grandes villes les voitures rejetant trop de particules fines. Cette catégorie représenterait environ 1,7 million de véhicules principalement équipés de diesels anciens. Pour le contrevenant, l’amende est de 40 euros avec retrait d’un point sur le permis de conduire.

Publicité

Commentaire (1)

Infos en plus
Publicité