C’est une nouvelle opération bien organisée que la FFMC 13 a proposée à quelques adhérents expérimentés ce vendredi 19 août vers 20h, après celle du 15 juillet. Au programme, marquage de situations dangereuses dans les rues de la cité phocéenne.

Les zones avaient été localisées au préalable et l’action consistait à les signaliser sur la chaussée. Ce marquage, de couleur rouge, vise à attirer l’attention des conducteurs sur ces zones à risque, notamment celle des motards très exposés, mais aussi à alerter les responsables de voiries auxquels ces défauts sont régulièrement signalées par ailleurs.

Les militants sont intervenus prés de l’Hôtel du Département dans le quartier St Just et à proximité de la place de Pologne, à la sortie de l’A50. Ils se sont concentrés sur trois types de dégradation : les trous, les ornières et les bourrelets.

Situation préoccupante
La FFMC 13 déplore la prolifération, de plus en plus préoccupante, de ce genre d’anomalies sur le réseau routier. « Nous préfèrerions voir l’énergie et les moyens des décideurs, élus et techniciens, se porter sur l’éradication de ces points noirs plutôt que de mettre en place radars, contrôles techniques ou interdiction de circulation de certains véhicules.
Soignez nos routes, vous préserverez ainsi efficacement notre santé et celles de nos véhicules ! »
, a déclaré l’antenne des Bouches-du-Rhône de la FFMC.

Dans la Boutique Motomag.com

- La FFMC vous soutient, soutenez-la en portant ses couleurs !

 - 
Publicité

Commentaire (0)

Publicité