On pensait naïvement que le niveau de qualité des traductions des manuels livrés avec les motos avait progressé et qu‘on ne trouvait plus de « réglage du train d’atterrissage » pour parler de la fourche (Zündapp si ma mémoire est bonne) ou d’autres inepties…

Eh bien perdu, Honda a relevé le gant dans son manuel consacré à l’Africa Twin CRF 1000 (peut-être les autres sont-ils pareils…) et cette économie à la traduction fait franchement sourire.

Sans parler du français déliquescent, du style (page 3) « … s’assurer de porter un casque… et que son passager de faire de même ». Il n’y a décidément pas que les termes techniques que le traducteur ne connaît pas, mais la cerise sur la gâteau ce sont les tiges de soupapes sur la jante… une distribution bien particulière ! En matière de traduction, Honda en connaît un rayon !

François-Marie Dumas, l’auteur de cet article, est aussi le créateur du site : www.moto-collection.org

Publicité
Publicité