D’ordinaire, on a plutôt tendance à les opposer. Pourtant, réunis au sein de la commission 2-roues du Conseil national de sécurité routière (CNSR), les associations de motards et de cyclistes que sont la Fédération française des motards en colère (FFMC) et la Fédération française des usagers de bicyclette (FUB), associées à l’Assurance mutuelle des motards (AMDM), saluent dans un communiqué de presse commun les préconisations rendues publiques le 8 décembre dernier dans le cadre du CNSR.

« Élaborées sur la base des interactions entre usagers, notamment les plus vulnérables (motards, scootéristes, cyclistes, piétons), et après avoir entendu toutes les parties, ces préconisations positionnent les usagers en tant qu’acteurs de l’amélioration de la sécurité routière », écrivent les représentants de ces associations. « Et pas seulement en simples victimes ou en coupables, statuts dans lesquels les enferme la rhétorique habituelle du tout répressif. »

Partage et responsabilisation
« Partage de la route et de l’espace public, pratique raisonnée des modes de transports : les travaux menés avec la volonté de responsabiliser chaque usager montrent qu’il est possible de dépasser les clivages, et que les représentants des différents modes de transports sont non seulement capables de travailler ensemble, mais aussi décidés à poursuivre leurs efforts communs, poursuit le communiqué.

Ensemble, nous continuerons de confronter nos points de vues, partager nos expériences et unir nos énergies pour améliorer la sécurité de chacun. L’espace public n’est pas multipliable, le partager est inévitable. »

Retrouvez les mesures recommandées par la commission 2-roues du CNSR le 8 décembre en cliquant ici

Soutenez la FFMC en portant ses couleurs

Publicité
Publicité